DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Couacs sur les réseaux...

Au début du mois de mai, Facebook, le numéro un des réseaux sociaux,  a essuyé une forte polémique à propos des garanties qu'il offre à ses utilisateurs en matière de protection de la vie privée. Failles dans le système de protection des comptes, complexité de la gestion des paramètres de sécurité utilisateurs, de plus en plus d'informations personnelles rendues publiques par défaut sur le Web, pratiques discutables des applications tierces relayées sur le réseau.. Facebook est de plus en plus controversé et ses usagers lui manifestent une méfiance croissante, en témoignent les appels à boycotts relevés dans plusieurs pays européens ainsi que les messages d'inquiétude ou de mécontentement régulièrement publiés sur la toile.

Mi-mai, la CNIL et ses homologues européens ont adressé à Facebook une mise en garde, lui demandant de mieux protéger les données des internautes qui fréquentent le réseau.

Faisant suite à ces incidents, la Secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, a pris la parole mardi 25 mai sur le plateau de Canal + en rappelant sa volonté que les grands réseaux sociaux revoient leurs systèmes de protection des données personnelles de leurs usagers.

Reste à  voir si ces nombreuses alertes auront été entendues lors de la prochaine annonce de Mark Zuckerberg (PDG de Facebook) à propos des nouveaux paramètres de sécurité de son populaire réseau social...

 

Retrouvez l'intervention de la Secrétaire d'Etat à ce sujet.