DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

USAGES - Réseaux sociaux

USAGES - Réseaux sociaux

Internet, c'est aussi une autre façon de tisser des liens. Facebook, Twitter, Instagram, Tumblr… les communautés en lignes ou réseaux sociaux ont chacun leurs propres modes d’emploi et leurs règles de bons usages. Faciles d’utilisation, connaissant un essor exponentiel parmi les plus jeunes, les plateformes sur lesquelles ils fonctionnent ne sont pas forcément configurées par défaut pour protéger la vie privée et ce que l'on nomme la e-réputation. C'est la raison pour laquelle, avant de se lancer dans cet univers, mieux vaut savoir les maîtriser techniquement.

Questions: 

Facebook 2014 - qu'est-ce qui change ?

Facebook 2014 - qu'est-ce qui change ?

Facebook propose régulièrement de nouvelles fonctionnalités pour améliorer la confidentalité des données privées de ses utilisateurs mais aussi pour accroître ses revenus publicitaires ! Pour suivre les évolutions du plus célèbre des réseaux sociaux au cours de l'année, consultez régulièrement les nouveautés ci-dessous et les astuces pour en profiter ou s'en protéger.

AOUT 2014

Amélioration des conditions de confidentialité pour les nouveaux inscrits
Lorsqu'on se créait un compte sur Facebook les paramètres de confidentialité étaient par défaut en mode Public. C'est désormais fini ! Les paramètres des nouveaux inscrits sont désormais en mode "Mes amis" par défaut. Bonne nouvelle pour les plus jeunes, de plus en plus nombreux sur le réseau mais beaucoup moins vigilants sur les paramétrages.
 

JUILLET 2014

Une nouvelle fonction Sauvegarder
Cette fonction nommée Sauvegarder permet de sauvegarder des musiques, des liens, des films, des lieux, etc. qui apparaissent dans le flux d'actualités afin de les consulter ultérieurement. Pratique quand on n'a pas le temps de tout consulter de suite ou que l'on souhaite faire du tri dans son flux d'informations. Par contre, la fonctionnalité ne permet de consulter ces contenus dans un mode déconnecté.

La police découvre que l'application Facebook peut lire vos SMS
Cette information fait la une du web alors que l'application Facebbok s'autorise à lire vos SMS depuis 2011. Mais comme on ne lit pas assez les nouvelles fonctionnalités et conditions d'utilisation que l'on met à jour, il n'est pas inutile de le rappeler !

MAI 2014

La fonction Ask fait polémique
Après l'échec du Poke en 2012, Facebook lance la fonction Ask permettant de se renseigner sur la situation amoureuse des autres utilisateurs. Proposé aux comptes renseignés comme "célibataire", la fonction inquiète ceux qui craignent une dérive du réseau vers les sites de rencontres, inadaptés aux nombreux mineurs présents sur Facebook.

FEVRIER 2014

Facebook fête ses 10 ans !
Et peut se féliciter d'être le n°1 des réseaux sociaux avec 1,15 milliards d'utilisateurs dont 751 millions via mobile. 10 milliards de messages envoyés et 4,5 milliards de Like chaque jour !

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 07/08/2014

Comment paramétrer son compte Facebook?

Comment paramétrer son compte Facebook?

Selon les dernières études européennes, 50% des jeunes publient sur Facebook des données privées visibles par tous sans vraiment s'en rendre compte. Certes, ils n'ont rien à cacher, mais ont-ils à tout montrer, sachant que les données publiées sur Facebook peuvent ensuite circuler sur Internet et y rester accessibles pendant des années...

Première mesure essentielle à prendre : paramétrer correctement son compte Facebook, ce qui est n'est pas toujours le cas, et rester vigilant à chaque mise à jour ! Car les configurations par défaut sont souvent réactivées à cette occasion.
 

Comment accéder aux paramètres de confidentialité ?

Sur le web : 

- Le cadenas dans le menu en haut à droite permet d'accéder aux raccourcis de confidendialité et de paramétrer rapidement les points suivants : 

  • > Qui peut voir mon contenu ?
  • > Qui peut me contacter ?
  • > Comment empêcher quelqu'un de me contacter ?

- La flèche dans le menu haut à droite permet d'accéder aux paramètres du compte et d'en gérer finement chaque aspect

Sur l'application : 

Les paramétrages sont accessibles à partir de la rubrique Plus à droite du menu.

Les paramètres de confidentialité 

Les nouveaux inscrits à Facebook auront désormais l'accès à leur contenu restreint aux amis, par défaut. Mais ce n'était pas le cas auparavant où les contenus étaient publics par défaut. Il est donc nécessaire de consulter chaque rubrique des paramètres de confidentialité pour décider qui peut voir vos contenus, qui peut vous trouver et vous contacter, qui peut voir et ajouter des contenus dans votre journal.

Se protéger également des applications et de la publicité

Rappelez-vous également que toutes vos informations personnelles, vos loisirs, vos goûts... représentent une immense base de données bien utile pour faire de la publicité ciblée. Dès que vous acceptez une invitation à un jeu, un quiz ou que vous accéder à une application via votre compte Facebook, vous autorisez également l'application à accéder à vos informations publiques : celles par défaut (nom, photos de profil et de couverture, sexe, réseaux, nom d'utilisateur et identifiant) mais aussi votre liste d'amis et tout ce que vous publiez avec le paramètre Public.
Un petit tour dans la rubrique Applications de vos paramètres vous permettra de voir précisément ce que vous partagez avec chacune d'entre elles.
- Préferez "Moi uniquement" à la visibilité de vos applications
- Evitez les applications trop curieuses
- Désinstallez toutes les applications qui ne vous sont plus utiles

Toutes vos informations et vos actions sur le réseau permettent aux annonceurs de mieux cibler leur publicité. Mais saviez-vous qu' "une entreprise peut notamment s’adresser à vous en demandant à Facebook de vous montrer des publicités personnalisées en fonction de vos actions sur ses sites web et applications en dehors de Facebook" ?

Dans la rubrique Publicités des paramètres, il est possible de désactiver les publicités sélectionnées à votre intention par Facebook en fonction de vos actions sur les sites web et applications des entreprises en dehors de Facebook.
Facebook vous garantit qu'il n'autorise pas (encore) les applications ou les réseaux publicitaires à utiliser votre nom et votre image dans leurs publicité. Ouf ! Mais il ne s'interdit pas de le faire un jour... Au cas où, vous pouvez déjà choisir de ne montrer vos informations à Personne.

Paramétrer son compte est essentiel pour sécuriser son profil mais rappelez-vous que sur Facebook "votre nom, la photo de votre profil, votre photo de couverture, votre sexe, vos réseaux sont des informations publiques". Votre meilleure protection, c'est donc vous et vos choix de publications !

 

 

 

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 07/08/2014

Twitter : ce qu’il faut savoir

Twitter : ce qu’il faut savoir

Les ados ont tardé mais ont fini par rejoindre massivement le service de micro-blogging depuis 2012. Quelques explications semblent donc nécessaires pour mieux appréhender le phénomène…

Twitter (qui signifie gazouillis en anglais) est une plateforme ouverte de micro-blogging (minimessages) sur laquelle les messages reçus sont visibles de tous. Elle permet à ses utilisateurs d’envoyer et de recevoir en temps réel des messages composés de 140 caractères au maximum. (A titre de comparaison, un SMS compte 160 caractères.) Ces messages - appelés tweets - peuvent provenir aussi bien d’un ami, d’un collègue de travail que d’un quotidien national ou du Président de la République (selon les contacts suivis par chaque utilisateur). Les usagers de Twitter sont parfois appelés des twittos.

Si Twitter reposait initialement sur la question What are you doing ? (Que faites-vous en ce moment ?) à laquelle répondaient ses utilisateurs, l’usage de ce site communautaire s’est peu à peu étendu à un partage plus large d’informations, d’actualités de tout type.

A mi-chemin entre la messagerie instantanée et le blog, les messages postés sur la page d’accueil de la personne qui émet les messages ne sont pas destinés à y être commentés directement. L’objectif est ici pour l’émetteur de transmettre des informations succinctes en temps réel aux contacts de son choix (par exemple tous ceux de son carnet d’adresse abonnés à twitter). Les destinataires des minimessages peuvent alors répondre depuis un ordinateur ou un téléphone portable connectés à Internet. Côté récepteur, Twitter peut être utilisé pour rester en contact avec des amis ou des personnalités connues, opérer une veille d’actualité sur un secteur, etc.

En quelques années Twitter a gagné en popularité et est désormais connu par 89% des français. En 2013, sur 500 millions de comptes Twitter dans le monde, 5.5 millions étaient français dont 2,3 millions d'utilisateurs actifs. Ils sont 75% à s'y connecter avec leur mobile.

Quels usages du réseau ? 

Twitter c'est le principe de la bouteille à la mer : ce sont les autres qui décident de suivre l’auteur du message et pas le contraire.

L'utilisateur s'abonne à un usager dont il va suivre les tweets et il peut visualiser à son tour tous les abonnés qui le suivent. En moyenne un twittos actif suit 56 comptes Twitter et comptent 47 abonnés.

La grande nouveauté de 2013 est que les jeunes délaissent de plus en plus Facebook au profit de Twitter qui passe en tête des réseaux sociaux préféres 15-24 ans. Selon une étude Comscore d'octobre 2013, plus de 32,3% des 15-24 ans seraient présents sur la plateforme de micro-blogging contre 28,9% sur Facebook.

Votre enfant utilise-t-il twitter ? Demandez-lui et ce qu’il trouve d’intéressant à cet outil.

 

A savoir en matière de sécurité :

• Attention à l’usurpation d’identité et à la propagation de spam et virus par cet outil. Les microURL sont très présentes sur le service et il difficile de savoir à l'avance vers où cela va mener. Il faut être vigilant et avoir confiance dans l'auteur du Tweet. La même attitude doit être adoptée vis-à-vis des photos postées sur le service.

• Conseillez l'utilisation d'un pseudo, car 41% des utilisateurs sont présents avec leur véritable identité. Il est nécessaire d'informer en parallèle que le pseudonyme ne confère pas tous les droits : on réfléchit avant de publier.

• Sachez que Twitter collecte des données personnelles sur ses utilisateurs, les partagent avec des tierces parties et se réserve le droit de les vendre.

• L'historique des messages reste accessible à tous par défaut, mais il est possible d'effacer les Tweets un à un.

• L’accès public à toutes ces informations fait que l’ensemble de la communauté saura tout sur votre actualité, on saura également qui vous suivez et qui vous suit.

 

L'utilisation de vos données personnelles :

La lecture des conditions d'utilisation des réseaux sociaux est souvent plus qu'instructive. Si vous lisez celles de Twitter, elles vous éclaireront sur l'utilisation de vos données personnelles... Ainsi, vous y apprendrez, entre autre, que le site soutraite une partie de ses activités. L'exploitation de vos informations personnelles est donc naturellement admis, ce qui en fait une donnée clef à connaître avant de s'inscrire. Autre clause à connaître : la vente de l'entreprise entrainerait automatiquement la vente de vos données au repreneur...

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter directement l'ensemble des clauses d'utilisation de Twitter grâce à ce lien : https://twitter.com/privacy

 

Quelques mots sur l’utilisation marketing de Twitter :

Twitter est également un formidable outil marketing que nombre de sociétés ont su utiliser à leur avantage. Vous postez aujourd’hui un message sur votre pizza préférée ? Il se peut que vous soyez pisté dès demain par tous les marchands de pizza connectés qui vous auront repéré grâce à la fonction de recherche thématique !

Quant aux personnalités, certaines ont-elles aussi su profiter de la « vague » Twitter pour fidéliser leur public. C’est le cas de Rihanna aux USA  et David Ghetta en France qui sont les personnalités les plus suivies sur ce réseau.

Un conseil : inscrivez-vous sur twitter.com et testez le concept !

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 07/08/2014

Facebook : ce qu'il faut savoir

Facebook : ce qu'il faut savoir

L’ami auquel on peut tout dire n’est plus tout à fait celui d’hier lorsqu’on en a 250 !

En France, qui dit réseaux sociaux dit essentiellement Facebook. Les 9-12 ans y sont très présents, même si c’est interdit au moins de 13 ans. Est-ce bien raisonnable ?

Idée reçue : Facebook est la chasse gardée des jeunes.

Si les adolescents y sont presque tous… Leurs parents aussi ! Le réseau social compte de plus en plus d’adhérents de 30 à 50 ans.

 

Vigilance
• Sur Facebook, les jeunes s’affichent en très grande majorité avec leurs vrais noms. Au moment où ils construisent leur identité numérique, ce qu’ils laissent voir et savoir d’eux en ligne n’est pas anodin.
• Enormément de photos et d’informations privées circulent sans autorisation. Droit à l’image et vie privée sont peu respectés.
• Les images et informations publiées sur Internet peuvent rester en ligne des dizaines d’années. Surfer laisse des traces.
• Le cyber harcèlement peut prendre différentes formes : insultes, méchancetés, menaces... Un phénomène auquel penser si votre enfant ne veut plus voir personne ou aller en cours.
• Même si les mauvaises rencontres sont rares, 8% des plus de 13 ans ont donné rendez-vous à un inconnu rencontré sur Internet.
• Facebook conserve de nombreuses données de ses utilisateurs. Qu’en fera la plateforme ?
 
Conseils
• Pas de Facebook avant 13 ans.
• Dites à votre adolescent de ne jamais communiquer ses mots de passe, et de se déconnecter quand il quitte son profil, surtout dans un lieu public. Gare à l’usurpation d’identité !
• Incitez-le à choisir ses “amis” et à privilégier la qualité de ses relations plutôt que la quantité de ses contacts !
• Rappelez-lui de ne pas diffuser n’importe quelle information à n’importe qui et certainement jamais ses données personnelles.
• Apprenez-lui à dire “non”, à refuser des amis, des photos, d’être taggué, de joindre des groupes...
• Si un soi-disant “ami” l’importune, dites-lui de le “bloquer”. Si on le harcèle, qu’il “signale” l’auteur.
• Sensibilisez-le sur la publication de photos qui pourraient se révéler gênantes pour lui et ses amis aujourd’hui
et dans l’avenir.
• Une photo publiée sans autorisation ? Il peut demander à la personne responsable de la retirer, le signaler à
Facebook qui doit la retirer. Et si cela ne suffit pas, se retourner vers la CNIL avec votre aide, ou la police.
Idem en cas de diffamation...
• La reconnaissance faciale permet de retrouver quiconque a accepté d’être taggué sur une photo. A paramétrer absolument.
• Dites à votre enfant de rechercher régulièrement quelles informations le concernant apparaissent
sur Internet en tapant son nom sur des moteurs de recherches spécialisés en e-réputation (123people, webmii…).

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 07/08/2014

Comment se manifestent les arnaques commerciales sur Facebook ?

Comment se manifestent les arnaques commerciales sur Facebook ?

Facebook n'est pas seulement un réseau social reliant des particuliers entre eux. C'est également un formidable espace de communication commerciale pour les organisations.

Le site compte déjà des centaines de milliers de pages qui proposent de devenir fan d'une marque, d'un produit, d'une personnalité. Mais ces pages ne sont pas toujours créées par l'organisation en question et les intentions de leurs créateurs ne sont pas toujours louables... elles sont même parfois ouvertement malhonnêtes.

Il n'est donc pas rare de se voir proposer de s'inscrire à un groupe, à une page qui, par de fausses offres promotionnelles attirantes, cherchent à générer du trafic et à collecter les informations personnelles des moins avertis.

Nous rappelons que sur Facebook sont considérées comme des informations publiques : votre nom, les photos de votre profil et de la couverture, votre sexe et vos réseaux, même si votre compte est bien sécurisé. Ces informations sont communiquées aux applications que vous utilisez sur le réseau et permet à Facebook de cibler des publicités à votre intention sur le réseau mais aussi en dehors.  Si vous publiez avec le paramètre Public, ces informations sont aussi accessibles.

Nos conseils :

  • Adoptez la plus grande vigilance face à ces groupes, pages et autres, méfiez-vous des offres promotionnelles et ne donnez pas vos informations personnelles.
  • Paramétrez bien votre compte et notamment les applications et publicités pour limiter l'accès à ces informations.

 

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 06/05/2014

Comment supprimer un Tweet ?

Comment supprimer un Tweet ?

Il n’est jamais trop tard pour supprimer un message que vous avez publié.

Pour l’effacer, connectez-vous à Twitter et réalisez ces actions :

1. Aller sur votre profil

2. Dans votre fil de tweets, trouver celui que vous désirez supprimer

3. Passer le curseur dessus puis cliquez sur "Supprimer"

Votre tweet a disparu du réseau et vous ne connaitrez donc pas les mêmes aventures que la première dame de France. Cependant, il peut rester des traces de celui-ci dans la recherche pendant quelques temps.

 

supprimer un tweet

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 20/07/2012

Comment nos données peuvent-elles être protégées sur Twitter ?

Comment nos données peuvent-elles être protégées sur Twitter ?

- Paramétrer son compte

Tout comme pour Facebook, il est important de connaître les paramètres de son compte.

Pour cela dans l’icône Profil, cliquer sur Paramètres.

parametres_twitter

 

Plusieurs choix s’offrent à vous :

Appliquer l’option confidentialité à vos tweets

Vous pouvez ainsi choisir les personnes qui peuvent suivre votre activité en acceptant ou refusant leur demande. Votre compte Twitter n’est alors plus public (comme le sont la majorité des autres comptes) mais privé. Si vous ne sélectionnez pas cette option n’importe qui peut voir vos messages et vous suivre.

confientialité twitter

A savoir : Les écoles qui créent des comptes pour une classe choisissent généralement d’activer la confidentialité pour protéger les élèves.

 

Ajouter une localisation à vos Tweets

Si vous choisissez d’être géolocalisé, vos abonnés seront à même de savoir d’où vous publiez vos tweets. Mieux vaut donc réfléchir à deux fois au regard de certaines informations personnelles. L’option est théoriquement désactivée par défaut. Mais il convient de vérifier de temps à autre l’état de ce réglage en raison des nombreuses mises à jour que connaissent les réseaux sociaux.

localisation twitter

 

• Vérifier et bloquer l’accès à une application extérieure

Toujours dans les paramètres, allez sur l’onglet Applications et contrôler les services tiers qui ont accès à votre compte et ainsi à vos données.

Vous pouvez leur révoquer l’accès en cliquant sur le bouton à cet effet.

services tiers reglage

 

• Désactiver votre compte

En bas de la page paramètres, en dessous du bouton Sauvegarder, vous avez un lien pour supprimer votre compte Twitter.

Vos données personnelles seront conservées durant les 30 jours suivants puis ensuite supprimées définitivement.

 

désactiver compte

 

- Envoyer des messages privés

Il est possible aussi d’envoyer des messages privés à l’un de vos abonnés (visibles uniquement par lui). Ces messages permettent de parler en toute exclusivité à une personne choisie et de préserver une certaine vie privée.

Dans l’icône Profil cliquez sur : Messages privés > nouveau message > tapez le nom du destinataire > envoyer

Vous pouvez envoyer des messages uniquement à des personnes qui vous suivent sur Twitter (à vos followers).

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 20/07/2012

Il y a-t-il un langage Twitter ?

Il y a t-il un langage Twitter ?

Le réseau social possède ses propres codes et son langage. De quoi donc perdre les nouveaux arrivants sur Twitter.
Si vous savez qu’un tweet est un message de 140 caractères, les termes et abréviations follow, RT, @mentions, hashtag, FF,… vous paraissent surement encore bien obscurs.

 

PETIT GLOSSAIRE

Follow :

un terme important à connaître pour comprendre le mécanisme de Twitter. Ce mot anglais signifie "suivre". « Follow » une personne, c’est s’abonner à son compte afin de suivre son activité. Quand des internautes vous suivent en s’abonnant à vos tweets, on dit que ce sont vos followers. C’est à eux que vous vous adressez quand vous publiez quelque chose.

Hashtag

Le signe # est utile pour marquer des mots clés dans un tweet ainsi que dans le descriptif de votre compte. Il permet de référencer les messages.

1. Ajoutez le symbole # devant un mot correspondant au sujet de votre tweet pour le catégoriser en recherche

2. Cliquez sur le nouvel hashtag créé pour afficher les messages des autres inter-nautes possédant ce même mot

 

Ce hashtag est utile pour ;

- identifier un sujet de discussion

- suivre des thèmes précis, des événements / trouver des tweets intéressants

- faire de la veille

exemple hashtag

 

@mentions :

Pour s’adresser à une personne en particulier ou un groupe de personnes, on utilise le signe @ suivi des pseudos Twitter de celles-ci.

 

RT : retweet

Lorsqu’un tweet vous plaît, il est possible de le retweeter pour le partager avec vos abonnés qui le voient alors au travers de votre profil.

Pour faire un Retweet :

1. Passer votre curseur sur le tweet qui vous intéresse

2. Cliquer sur Retweeter pour le diffuser auprès de vos abonnés

retweet twitter

 

Les Retweets des autres sont observables sur la page d’accueil de votre compte et sont reconnaissables par le signe et le nom de la personne qui a fait l’action du retweet. Exemple :

twitter retweet

Pour voir si des internautes vous retweetent, cliquer sur l’onglet @Connecter : il s’agit des interactions qu’on les autres membres avec vous.

interactions twitter

FF :

FollowFriday (ViveVendredi) est un tag (#FF) utilisé dans un message, uniquement les vendredis, pour mettre en avant les comptes qui vous plaisent auprès de vos abonnés.

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 20/07/2012

Comment fonctionne le profil Facebook?

Comment fonctionne le profil Facebook?

« Votre journal : un nouveau type de profil, plus proche d'une biographie »
Sous forme d'une page proche de celle d'un blog, le nouveau profil Facebook possède différentes zones dans lesquelles apparaissent les actualités (photos, statut, activité, etc...), les applications et tout ce que l'utilisateur fait en temps réel ainsi que ses activités antérieures.

Il est composé :
- de la « couverture », en haut sur toute la largeur de la page : espace dédié à une photo de votre choix. C'est la première chose que les autres voient. 

- la photo de profil : en vignette sur la gauche, elle fait partie comme l'image de couverture des contenus publics de Facebook. C'est l'image qui ressort le plus souvent de vous lors d'une recherche sur un moteur.

- d'un fil d'information principal, qui défile au centre de la page d'accueil de Facebook qui recentre l'intérêt sur les statuts, photos, activités et liens.

- du telex : liste brute et exhaustive de toutes les actions de mes connexions et de celles de vos amis déroulées en temps réel située sur le bord droit de l'écran

- la timeline au bord de l'écran à droite : frise anté-chronologique de toutes vos activités Facebook depuis votre inscription sur le site.
Chaque ensemble peut être cliqué afin d'accéder à plus de détails.

Statut
Le statut gagne quelques icônes. Celles-ci permettent de rajouter des évènements marquant à votre journal comme : déménagements, relations amoureuses, problèmes de santé, diplôme, permis de conduire...
La visibilité de ces éléments peut être modifiée avant leur publication, et vous pouvez même n'en inscrire que pour vous.

Interactions
En plus de « like », désormais, vous pouvez "écouter" une musique, "visualiser" une vidéo, "cuisiner" une recette ou "lire" un article.
L'authentification se fait en deux étapes. La première étape autorise l'accès à certaines informations de base, comme nom, ville ou liste d'amis. La seconde étape demande des autorisations supplémentaires (accès aux groupes, aux évènements, publication de photos, etc.).


A retenir :
- L'utilisateur peut choisir quelles autorisations donner, et n'en accepter qu'une partie s'il trouve que l'application en demande trop.
- Il est toujours possible de voir votre profil « en tant que » afin de valider vos paramètres de confidentialité, au niveau de la roue crantée. Le profil peut être modifié comme auparavant, mais avec une interface entièrement remaniée.
- Le fil d'actualité est organisé sous forme de gros blocs (activités, musique, photos, vidéos etc...). Vous pouvez gérer la visibilité directement via un menu présent sous forme de petite icône accompagnée d'une flèche en haut à droite.

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 11/08/2014

Qu’est ce que Facebook sait de vous ?

Qu’est ce que Facebook sait de vous ?

L'AFFAIRE MAX SCHREMS

Tout commence en juillet 2011 lorsqu'un étudiant autrichien, Max Schrems, décide de se procurer l'ensemble de ses données personnelles que Facebook dispose à son sujet en appliquant la directive 95/46/CE relative à la protection et la libre circulation des données personnelles. L'étudiant reçoit un CD-Rom contenant plus de 1222 pages et constate que le réseau social a soigneusement archivé toutes les informations concernant ses activités Facebook depuis son inscription, ainsi que toutes celles supprimées depuis des années : anciens pseudonymes, messages privés, demandes d'amis refusées ou enlevées. L'affaire Max Schrems a permis de mettre en exergue nombre d'anomalies concernant Facebook : la conservation des données supprimées par l'internaute, la divulgation des données personnelles par le biais des profils « amis », les « paramètres par défaut » qui permettent la visibilité des informations personnelles sans restriction de la part de l'internaute ou encore la reconnaissance faciale et les « tags » sur les photos.

FACEBOOK, DONNEES PERSONNELLES, ARCHIVAGE

Ci-dessous, l'étudiant, sur la base du CD reçu a fait quelques découvertes surprenantes concernant les données personnelles des internautes stockées par le serveur Facebook :

Facebook emmagasine les données, sans jamais n'en effacer aucune. Le bouton « Supprimer » n'a qu'une fonction cosmétique : il permet de masquer les informations aux yeux de l'internaute, mais elles restent gravées sur les serveurs de Facebook.

- Messages. Les messages, y compris ceux du chat, restent enregistrés par Facebook, même si l'utilisateur les a effacés. Cela signifie qu'aucune communication "directe" qui s'est tenue sur Facebook ne peut être effacée. Idem pour les statuts, les pokes et les tags de photos : ils sont indélébiles sur les serveurs.

- Reconnaissance faciale. Même si l'internaute retire le « tag » pour ne pas être associé à l'image, celui-ci devient simplement invisible sur le site. Facebook garde la trace du lien entre la personne et la photographie.

- Traçage des internautes. Facebook possède une liste complète des ordinateurs qu'une personne a utilisé pour aller sur le réseau, et une liste de toutes les personnes ayant utilisé un même ordinateur pour aller sur Facebook. Ainsi, Facebook sait qui fréquente qui, au travail ou à domicile, y compris parmi les personnes n'étant pas « amies » sur le réseau social.

- « Checkins ». Facebook liste toutes les connections d'un internaute à Facebook depuis son inscription. Chaque checkin est associé à un numéro unique, une date, une heure, une longitude et une latitude.

- Synchronisation. Facebook recueille des données personnelles d'autres utilisateurs via la synchronisation avec un smartphone ou la fonctionnalité de recherche d'amis à partir des contacts d'une boite mail. Même les non -adhérents au réseau sont concernés : barre de recherche, synchronisation du mobile ou du carnet d'adresses... tout cela permet à Facebook de conserver ces informations et envoyer, par la suite, des e-mails personnalisés aux internautes non-inscrits.

EST-CE LEGAL ?

Là est le débat .

En ce qui concerne cette problématique de l'archivage, Facebook se défend derrière la législation américaine qui autorise de telles pratiques. Or, pour des raisons sans doute financières, Facebook a installé son siège en Ireland. Légalement, tous les utilisateurs de Facebook vivant en dehors des États-Unis et du Canada sont donc liés par contrat à Facebook Irlande ». Hors Amérique du Nord, Facebook dépend-il donc des lois européennes sur la vie privée ?

Affaire à suivre.

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 11/08/2014

Peut-on se désincrire de Facebook ?

Peut-on se désincrire de Facebook ?

Si vous souhaitez vous désinscrire de Facebook, deux options :

  • Désactiver son compte
    Celui-ci n'est pas supprimé mais il n'est plus actif. Pour le désactiver c'est très simple, il suffit de cliquer sur la flèche dans la barre de menu de Facebook, de choisir Paramètres dans le menu déroulant, puis la rubrique Sécurité dans le menu gauche. Le lien Désactiver votre compte se trouve en bas de la page. Vous pourrez réactiver votre compte dès que vous le souhaitez et toutes vos informations auront été conservées.
    Attention donc, même si vous désactivez votre compte Facebook garde toutes vos données pendant deux ans : non seulement les informations concernant votre profil mais aussi toutes les photos qui s'y trouvent. Aux cas où vous souhaitiez revenir...
     
  • Supprimer définitivement son profil
    Si vous êtes sûrs de ne plus jamais vouloir accéder à votre compte, vous pouvez le supprimer définitivement. Evidemment, Facebook s'est bien gardé de mettre en avant cette fonctionnalité et il faut chercher un peu pour trouver la procédure. Cliquez sur la flèche de la barre de menu Facebook puis sur Aide dans le menu déroulant. Saisissez "Supprimer" dans le champ de recherche puis sélectionner "Comment supprimer définitivement mon compte ?" parmi les propositions. Dans le texte explicatif, cliquez sur "Faites le nous savoir". Vous pouvez aussi aller directement sur ce lien. Il suffit alors de cliquer sur le bouton "Supprimer mon compte" et suivre les étapes de validation.
    Vous avez des regrets ? Pas de panique, vous avez 14 jours pour changer d'avis. Il vous suffit alors d'accéder à votre compte pour le réactiver. Passer ce délai, il sera trop tard.

Conseil

  • Si vous voulez définitivement supprimer votre profil et vos traces, pensez à le "nettoyer" avant de désactiver votre compte. C'est à dire à effacer une à une toutes les données, photos, vidéos, etc qui s'y trouvent
Modifié le 27/03/2014

Que font vos enfants quand ils surfent sur des réseaux sociaux en ligne ?

Que font vos enfants quand ils surfent sur des réseaux sociaux en ligne ?

Voici quelques pistes pour mieux comprendre quelles sont les activités de vos enfants lorsqu’ils se connectent à des réseaux sociaux :

Sur les réseaux sociaux, les jeunes en général :

- Partagent des photos, des images, de la musique, des vidéos, des liens vers les sites qu'ils apprécient.

- Echangent et se racontent leurs soirées, leurs activités, leurs « délires » et parlent de leurs goûts, de leurs envies (via les chats ou forum de discussions)

- Expriment leurs états d'âme, leurs sentiments et font part aux autres de leurs humeurs (via les "statuts")

- Se mettent en relation les uns avec les autres ou retrouvent des amis perdus de vue. Ils en profitent pour entretenir et étendre leurs différents réseaux sociaux à des amis d'amis, voire de nouveaux amis rencontrés sur le net.

- S'envoient des invitations pour des évènements/ soirées qu'ils décident de partager (ex : anniversaires...).

 

Quelques conseils pour vous aider à guider vos enfants dans leur utilisation des réseaux sociaux :

1. Rappelez-vous - et rappelez-leur - que les réseaux sociaux ne sont destinés qu'aux adolescents de plus de 13 ans. Il est important de respecter cette règle et de ne pas mentir sur son âge d'une manière générale pour pouvoir bénéficier de protection en cas de soucis.

2. Conseillez leur de créer un avatar plutôt que de publier leur photo comme image de profil. Sachant que les images des profils ne sont pas protégées et qu'elles ressortent en première place sur les moteurs de recherche, c'est plus prudent. En plus se créer un avatar, c'est amusant et créatif et la démarche participe à la réflexion sur son identité numérique !

3. Parlez avec eux du genre d'informations et d'images qu'ils mettent en ligne et pensez à cette occasion à leur rappeler les règles concernant le droit à l'image.

3. Intéressez-vous à leurs profils ! Demandez-leur par exemple comment ils l'ont créé, selon quels critères ils l'ont paramétré, qui ils acceptent comme amis, ce qu'ils font avec eux... Après tout, ce sont les mêmes questions que vous posez quand ils rentrent de l'école, mais appliquées à un autre espace.

Les réseaux sociaux sont aussi l'occasion de réfléchir ensemble et en famille à de grandes questions : c'est quoi un ami? quelle représentation de soi veut-on donner? toujours la même? doit-on tout dire à tout le monde? et l'intimité, la vérité dans tout ça?

Les adolescents ont besoin de vos repères, de vos règles et de vos conseils lorsqu'ils progressent en ligne. Ils sont en général très preneurs d'informations, notamment légales, qui leur permettent de cadrer leurs pratiques.

Pour plus d'informations et conseils : consultez notre brochure parent

 

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 27/03/2014

A-t-il vraiment autant d'amis ?

A-t-il vraiment autant d'amis ?

Si chaque membre d'un réseau social a en moyenne 70 amis, il n'y a pas plus de 5 personnes communes entre l'ensemble des Internautes Français !

Vous avez sans doute déjà reçu des invitations à devenir l'"ami" de quelqu'un possédant un profil sur un réseau social. C'est normal, la cooptation par invitation est le principal mode de recrutement de ces sites. Ami ? Sur les réseaux sociaux, un ami est une personne avec qui l'on partage l'accès à son profil. Ces plateformes incitent à augmenter en permanence son nombre d'amis afin : il est ainsi très facile d'inviter en quelques clics l'ensemble de son carnet d'adresse à être son "ami", et le système ne cesse de suggérer aux utilisateurs des amis potentiel à inviter.

T'as combien d'amis? C'est la question à la mode dans les cours de récréation, et à travers laquelle on ne peut échapper sur son écran, puisque le nombre d'amis est affiché partout sur les profils, de façon très visible. de sorte que pour se sentir populaire, les jeunes ont tendance à inviter n'importe qui pour avoir le plus d'amis possibles. C'est la chasse aux amis qui ne va pas sans quelques problèmes, car dans cette course effrénée on oublie généralement de se poser les bonnes questions....
T'as combien d'amis ? 10, 20, 70, 150 ? Avant de les compter, il convient de se poser la question de qui sont ces personnes ? De ce que l'on a envie de partager avec elles ? A quels types d'information on donne accès en l'incluant parmi son cercle d'amis.

L'une des conséquence des réseaux sociaux, est en particulier le fait que, là où dans la vraie vie on entretient des relations dans des cercles distincts ayant chacun leur code, sur le réseau tout les cercles sont souvent confondus. dans la vie réelle, personne ne partage les mêmes informations avec ses amis, ses connaissances, ses parents, ses collègues ou encore des inconnus. On n'adhère pas non plus à un groupe, à une association ou à un parti sans s'informer réellement au préalable . Et pourtant, ces pratiques sont monnaie courante sur les réseaux sociaux...


Conseis clés
• Prendre le temps de s'assurer que les jeunes maîtrisent les outils mis à leur disposition sur ces sites : les options associées à leur profil permettent de ne pas donner toutes leurs informations à tout le monde, ou de cibler la diffusion de leurs activités à certains membres choisis de leurs réseaux seulement.
• Leur apprendre à sélectionner les groupes auxquels ils souhaitent appartenir. Ou pas. Rien de très grave à adhérer au groupe de ceux "qui font tomber les tartines du côté de la confiture". Fréquenter des "adeptes du moins de 40 kilos pour 1m70" peut le devenir.
• Discuter avec eux de ce que signifie le fait d'être ami avec quelqu'un. Dans la vraie vie ? Sur Internet ?
• Ne pas accepter pas d'être ami avec ses enfants et expliquer leur pourquoi. Une bonne occasion de parler de leur droit au respect de leur intimité.

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 17/05/2009

Les réseaux sociaux sont-il vraiment gratuits ?

Les réseaux sociaux sont-il vraiment gratuits ?

Les réseaux sociaux et communautés sur Internet, comme Facebook pour ne pas le citer, sont sources de nouveaux enjeux en terme de protection de la vie privée. Les services innovants, et généralement gratuits qu'ils offrent le sont en effet le plus souvent en contrepartie d’une utilisation commerciale des données personnelles de leurs utilisateurs, qui donnent leur accord d'exploitation sciemment ou non, puisque c'est la seule façon d'accéder à ces sites très prisés dans la construction de la vie sociale de beaucoup d'entre eux.

C'est ainsi qu'une fois en ligne, les informations fournies pas les inscrits sont plus ou moins largement diffusées, indexées et analysées. La vigilance s’impose donc. Bien souvent les utilisateurs, et en particulier les plus jeunes, ne maîtrisent pas assez ces nouveaux outils et se lancent dans leur utilisation sans prendre le temps de les configurer correctement, voire de se poser les bonnes questions quant à leurs tenant et aboutissants.

Qui est conscient que ces outils sont en général configurés par défaut pour favoriser une diffusion très large des données, si bien que des informations devant rester dans la sphère privée se retrouvent souvent exposées à tous sur Internet ?
L’utilisateur n’est donc pas toujours conscient qu’en dévoilant des données sur sa vie privée, ses habitudes de vie, ses loisirs, voire ses opinions politiques ou religieuses, il permet aux sites de se constituer de formidables gisements de données susceptibles ainsi de provoquer de multiples sollicitations commerciales. source : CNIL 

Conseils clés • Il n'a que 10 ans ? Il ne serait pas plus étonnant que cela qu'il ait déjà un profil quelque part. Autant lui demander. • S'inscrire sur une plate-forme de réseau social et explorer ses possibilités de configuration dans les options de profil est encore le meilleur moyen de pouvoir en discuter avec ses enfants, et de leur donner des conseils • Vérifier avec son enfant si son profil est visible exclusivement par les amis authentifiés comme tels et non pas tout monde. Configurer son profil de façon à ce qu'il ne puisse être vu que par un groupe défini de personnes • Apprendre aux jeunes à ne placer sur leur profil qu'un nombre extrêmement limité d'informations personnelles • Veiller en particulier à ce qu'ils n'affichent pas n'importe quelles images d'eux-mêmes sur leur profil, ni ne publient celles d'autres personnes sans leur autorisation

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 27/03/2014

Quels sont les réseaux sociaux les plus populaires en France ?

Quels sont les réseaux sociaux les plus populaires en France ?

Quels sont les réseaux sociaux les plus populaires en France, et en particulier auprès des jeunes ? Si les choses changent rapidement, certaines plateformes tiennent depuis un moment le haut du pavé.

Difficile de se tenir à jour sur cette question, tant les usages se modifient rapidement en fonction des modes, et des lancement de plateformes et services... De fait, ce qui est sans doute le plus révélateur des usages des jeunes en matière de réseaux sociaux est leur versatilité.

Versatilité dont il découle que l'essentiel en matière d'éducation n'est pas tant de leur apprendre à bien utiliser un service à un temps "T" que de leur enseigner les fondamentaux des relations sociales en ligne d'une part, et du fonctionnement des plateformes (modèles informatiques, économiques, légaux, etc...). Ceci, afin qu'ils soient parés à maîtriser le prochain réseau à la mode qui ne manquera de surgir.

PETIT PANORAMA DES EVOLUTIONS A TRAVERS QUELQUES ETUDES-REPERE

DECEMBRE 2013 (Mediamétrie)

SI quasiment tous les jeunes sont sur Facebook (plus de 85% des 13-19), la tendance est à l'adoption de plus en plus jeune de Twitter, en raison notamment de la présence des stars favorites des adolescents sur la plateforme, et à la multiplication des réseaux sociaux pratiqués de plus en plus sur smartphones.

L'étude médiamétrie annonce les chiffres suivants pour les sites les plus visités par les 15-25, hors Facebook et Twitter :

  • Youtube  30.8 %
  • Jeuxvideo.com  21.6 %
  • Skyrock  18.2 %
  • Tumblr  13.9 %
  • 6play (Wç, M6)  11.9 %
  • Melty  (mag)    11.9 %
  • Ask.fm  11,5 %
  • Instagram  11.3 %
  • Dpstream  (vidéo)  11.1 %

A noter aussi : la montée en puissance des sites de rencontre pour adolescents.

FIN 2011 (IFOP)

"77% des internautes français sont quotidiennement sur un réseau social"

"un internaute français est en moyenne membre de 2.8 réseaux sociaux"

source : l'Ifop (nov. 2011)

Facebook reste toujours très populaire mais la plateforme de micro-blogging Twitter a pris une place considérable ces dernières années (8% des internautes français y sont) et commencent à attirer les lycéens.

Le réseau social Google + a fait son apparition dans ce palmarès avec 12% des internautes français inscrits mais peu actifs (les jeunes y sont rarement présents) et bien qu'absent, le réseau Pinterest facilitant le partage de contenus se fait de plus en plus connaître auprès des français.

1) Facebook
2) Youtube
3) Twitter

4) Copains d'avant
5) Dailymotion
6) Windows Live
7) Skyrock
8) Google plus
9) MySpace                                                                                                                                                                                                            10) Trombi

 

JANVIER 2010

Un an plus tard,  les chiffres donnés par une étude IFOP confirment la progression de Facebook et annoncent le palmarès suivant, toujours pour la France pour les sites les plus populaires :

1) Facebook
2) Copains d’avant
3) MySpace
4) Skyrock
5) MSN / windows live
6) Twitter
7) Trombi
8) Flickr
9) Viadeo
10) Hi5

Meeting, classé ailleurs parmi les sites les plus populaires des français n'a pas été pris en compte dans ces classements, qui ne l'intégrent pas dans la catégorie "réseaux sociaux".

Selon une l’étude Eukidsonline, à la même période, les jeunes quant à eux plébiscitent Facebook, avec plus des trois-quarts des lycéens ayant un compte sur ce réseau social

JANVIER 2009

A l'occasion de la présentation de son nouveau panel, élargi à 25 000 internautes surfant aussi bien à leur domicile que sur leur lieu de travail, l'institut Médiamétrie a dévoilé le classement des 10 principaux sites « communautaires » en France.

Blogs, plateformes communautaires d'échanges de vidéos ou réseaux sociaux, ces sites attirent désormais 22,5 des 32 millions d'internautes français pour plus de deux heures et demi par jour (Mediametrie Netratings), ce qui les place avec les blogs devant la messagerie électronique en terme d'usage. Pionnier du genre, Skyrock.com affiche une audience de 8,5 millions de visiteurs uniques par mois. La plate-forme hexagonale a été dépassée ces derniers mois par Facebook qui revendique désormais plus 12 millions de visiteurs uniques mensuels.

Derrière ces deux leaders, Médiamétrie identifie Overblog (7,2 millions de visiteurs uniques), Blogger (7,1 millions), Windows Live Spaces (6,4 millions), CanalBlog (5,2 millions), MySpace (3,9 millions), Trombi.com (3,9 millions) ou encore WordPress (2,2 millions). Un classement qui permet d'observer la progression fulgurante de Facebook (2 millions de VU en début d'année, soit une progression de 400%) et la bonne tenue des plates-formes communautaires françaises (Skyrock, OverBlog, CanalBlog...) même si ce classement n'intègre pas Copaindavant, pionnier du genre mais dont l'audience, largement supérieure à 5 millions de visiteurs uniques, est désormais mélangée avec celle de l’internaute.com.

Le classement, en résumé

1) Skyrock.com
2) Facebook
3) Overblog
4) Blogger
5) Windows Live Spaces
6) CanalBlog
7) MySpace
8) Trombi.com
9) Wordpress

Les favoris des jeunes internautes


Skyrock;  Facebook;  MySpace J

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 31/01/2014

Qu’est-ce qu’un réseau social ?

Qu’est-ce qu’un réseau social ?

Les réseaux sociaux existaient bien avant Internet. Un réseau social n'est en effet rien d'autre qu'un groupe de personnes ou d'organisations reliées entre elles par les échanges sociaux qu'elles entretiennent. Un club de tricot ou de pétanque en était un avant la lettre ! Aujourd'hui le réseau que constitue Internet a démultiplié ces réseaux et interactions et les a dotés d'une toute nouvelle puissance.

Avec des taux de connexion qui ne cessent de grimper, des technologies collaboratives qui se banalisent et un désir certain d'investir le champs du relationnel, Internet met en place de nouveaux réseaux sociaux plus larges, plus vastes, plus ludiques mais aussi moins facilement identifiables que ceux auxquels la génération précédente était habituée.

En France, les réseaux sociaux les plus utilisés sont :

- Facebook reste en tête avec 34,2 millions d'utilisateurs, dont 12,1 millions quotidiens !
- Twitter poursuit son expansion, avec 5,6 millions d'utilisateurs 
- Youtube affiche milliard d'utilisateurs actif mensuel
- LinkedIn confirme son dépassement (récent) de Viadéo : 4,3 millions d'utilisateurs contre 3,6 pour Viadéo. 
A noter que le phénomène Tumblr fait une poussée significative : 2,5 millions d'utilisateurs en France.

Mais aussi : Google+, Foursquare, Netlog, Copains d'avant, Flickr, DailyMotion, YouTube, Instagram, Pinterest, Skyrock, Trombi, Badoo

Chaque réseau comporte ses propres spécificités : réseaux professionnels ou amicaux, centrés sur la musique ou à destination des plus jeunes, etc. Similaires et pourtant différents, les sites communautaires proposent aussi la mise en relation d'internautes autour d'intérêts communs. En règle générale, les fonctionnalités d'un réseau social sont :

- Créer un profil
- Inviter / Rechercher des amis
- Partager des fichiers (photos, vidéos)
- Alimenter le contenu en postant des commentaires / statuts ect

 

Les avantages des réseaux sociaux :

  • D'un point de vu personnel : Faciliter la communication entre les membres éloignés d'une même famille ou d'un cercle d'amis. Retrouver des anciens copains ou des connaissances. Partager des informations, échanger...
  • D'un point de vue professionnel, les réseaux sociaux sont de formidables outils de communication et d'auto-promotion. 

 

Les limites des réseaux sociaux :

Les réseaux sociaux sur internet sont source de nouveaux enjeux en terme de protection de la vie privée. Ils offrent des services innovants, et généralement gratuits, souvent en contrepartie d'une utilisation commerciale de vos données personnelles. Une fois en ligne, les informations vous concernant sont plus ou moins largement diffusées, indexées et analysées. La vigilance s'impose.

L'utilisateur n'est donc pas toujours conscient qu'en dévoilant des données sur sa vie privée, ses habitudes de vie, ses loisirs, voire ses opinions politiques ou religieuses, il permet aux sites de se constituer de formidables sources de données susceptibles d'être revendues aux sites commerciaux et de provoquer de multiples sollicitations commerciales.

 

réseaux sociaux_qu'est-ce que c'est?

Rapport 2013 France Digital

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 11/06/2013
Vidéos: 

Réseaux sociaux : les jeunes en parlent

Réseaux sociaux : les jeunes en parlent

Réseaux sociaux : les jeunes en parlent

Conseils pour les parents par Dailymotion

Conseils pour les parents par Dailymotion

Conseils aux parents par Dailymotion

La Parole à Giuseppe de Martino, directeur juridique de Dailymotion, pour Internet Sans Crainte

LIENS
Et aussi sur le site

Quelques conseils aux jeunes utilisateurs des réseaux sociaux
Choisir son pseudo, faire en sorte d'avoir des échanges intéressants, paramétrer son compte... ça s'apprend !

 

Et ailleurs sur le net

- www.jeunes.cnil.fr : réservé aux jeunes et à leurs parents, ce site regroupe toutes les informations essentielles sur les droits et devoirs de chacun sur Internet pour protéger sa vie privée.

 

Réponse Internet Sans Crainte

bonjour

Le risque essentiel en donnant son mail, c'est évidemment de recevoir des messages non souhaités. Que l'on prenne contrôle de votre ordinateur à distance par ce mail ? Cela demanderait une certaine expertise technique de votre interlocutrice et il est vrai que certains chevaux de Troie le permettent mais c'est en plutôt en téléchargeant des applications que vous prenez ce risque. Dans tous les cas, assurez vous que vous avez un bon anti-virus à jour sur votre ordinateur. Et si vous êtes vraiment inquiet, le plus sage est de changer d'adresse mail en prévenant vos amis. Ce sera une bonne occasion de "nettoyer" votre liste de contacts !

usurpation d'identité

comment faire quand l'usurpation d'identité à pris des proportions internationales

conseil d'un internaute

il faut s adresser au propriétaire du site web et lui expliquer ton problème ou porter plainte.

Sans doute la meilleure des protections

A mon sens, au delà des systèmes de confidentialité ou autre protection (qui sont, hélas, contournables d'une manière ou d'une autre), la meilleure protection reste de ne pas en dire trop sur soit même a travers un site de réseau social, quitte à être contacté par la suite par une personne et/ou ami qui posera plus de questions.

Bien sur... cela n'empêche pas aux autres personnes de fournir des informations indésirables...

Publication de photo sans autorisation

Bonjour,l'ex de mon Mari s'est permise de piquer une photo de ma fille pour la mettre sur son blog sans me demander d'autorisation!
Que me conseiller vous de faire?

Publication d'images d'enfants sans autorisation

Bonjour,

Tout d'abord, envoyez-lui un premier message en lui demandant de retirer les photos en questions et en lui rappelant qu'elle tombe par cet acte sous le coup de la loi.

Vous pouvez également joindre le numéro suivant : Net écoute famille au 0820 200 000, accueil téléphonique national pour la protection des jeunes sur Internet.

Si toutefois elle venait à refuser, il vous faudrait entamer une procédure en allant déposer une plainte au commissariat le plus proche de chez vous.

Bonne continuation,

L'équipe d'Internet sans Crainte

Publication d'images d'enfants sans autorisation

Bonsoir,
Intéressée par ce genre de message je me trouve dans un cas similaire. Le père de mes enfants 8½ ans et 10½ ans(qui a totalement ignoré ces derniers durant 5 ans mais qui a obtenu un droit de visite et d'hébergement)a gentiment mis une photo de ma fille (10½ ans) sur son profil facebook. profil accessible a absolument tout le monde, sans mon accord. Etant contre la publication (surtout tout public) de photo de mes enfants sur le net et lui m'ayant déclaré la guerre ne m'écoutera pas si je lui demande de l'enlever, je vais peut-être être amenée à porter plainte mais pour quel motif ?

Tu peux deposer plainte pour

Tu peux déposer plainte pour infraction au droit à l'image. Même si les droits "parentaux" sont partagés à 50/50, il faut l'autorisation des deux parents (tout les deux) pour diffuser une image de vos enfants. Étant mineur, il appartient aux parents de décider quand à donner une autorisation de diffusion. Et même dans le cas ou tu as déjà précédemment donné cette autorisation, elle est révocable temporellement à n'importe quel moment, sans motif (sans avoir à te justifier)

réponse Internet Sans crainte

Effectivement, la publication de photos d'enfants mineurs requiérant l'autorisation des deux parents, vous êtes en droit de demander le retrait de publication de cette image. Vous pouvez donc demander la suppression de cette image à Facebook, ou saisir la CNIL de ce dossier en raison de cette législation.

Photos publiées sans mon accord

Mes beaux-parents ont publié des photos de mes enfants sur Facebook. Lorsque nous avons demandé de les retirer, ils nous ont bloqués.
1. La meilleure c'est que je suis bloquée et qu'ils peuvent me débloquer à leur guise pour consulter mon profil mais que moi, je ne peux les en empêcher ... puisque je suis bloquée, je ne les vois pas.
2. J'ai contacté Facebook qui m'a répondu par un message automatique de donner l'url + pages où apparaissent mes enfants ??? comme je suis bloquée ???
3. J'ai donné l'URL et les prénoms de mes enfants et j'ai reçu un mail automatique "informations insuffisantes - nous ne pouvons rien faire"
4. Mes beaux-parents ont créé un second profil me diffamant et la également, je l'ai signalé - aucune réponse.
Je reconnais que Facebook a un côté attachant par le fait de retrouver des personnes perdues de vue mais d'un autre côté, il y a l'aspect "confidentiel" et je regrette mais c'est loin d'être parfait.
La seule solution qu'il me reste, c'est le recours en justice et comment être certaine d'obtenir satisfaction ?
Vos commentaires, solutions, aides sont les bienvenus.