Insafe Inhope Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

USAGES - Chat

USAGES - Chat

On y rencontre sa tribu, ses amis, on s’en fait de nouveaux, on parle de choses qu’on n’évoquerait pas dans la cour de récréation, on crée de nouveaux liens avec des personnes à qui on ne s’adresse pas dans la vraie vie… Les chats/messageries instantanées et forums génèrent des manières de communiquer riches et créatives, qui interfèrent avec les autres modes de sociabilisation non virtuelles. Reste à garder à l'esprit que ce que l'on fait sur le web a aussi des conséquences dans la vraie vie.

Questions: 

C’est quoi un chat ?

C’est quoi un chat ?

Le chat est une application de messagerie instantanée qui permet à différents internautes de dialoguer en direct, à travers une interface qui peut être un logiciel ou une page web.

Le principe d'un chat est de permettre de converser avec la personne que l'on souhaite sur des sujets proposés par le site ou le logiciel. Selon les cas, les conversations y sont publiques ou privées. Les chatteurs y discutent la plupart du temps sous couvert d'un pseudo permettant de garder l’anonymat.
Il existe plusieurs types de Chats, certains tendant plutôt à un usage professionnel, d'autre à un usage personnel, comme la messagerie instantanée qui permet de communiquer de manière fermée, en vase clos avec un interlocuteur choisi ou avec des contacts invités à se joindre à la conversation. D'autres encore s'approchent davantage des forums de discussion, espaces publics consacrés au débat et à l'échange entre internautes sur des thèmes et intérêts partagés.
De plus en plus souvent la conversation en ligne à travers les chats s'accompagne de l'usage d'une webcam, qui permet aux interlocuteurs de se voir - et de vérifier avec qui l'on discute ! Attention, les vidéos prisent avec ces webcams peuvent souvent être enregistrées par leur destinataires.

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Chat
Publié le 28/01/2009

Quelle différence entre forum, chat et messagerie ?

Quelle différence entre forum, chat et messagerie ?

L'un discute sur les forums, l'autre préfère la messagerie instantanée... autant de pratiques qui relèvent d'usages et de précautions distinctes.

Le forum
Le forum, qui repose sur une plateforme d'échange ouverte, est plutôt utilisé par les jeunes pour discuter entre personnes qui ne se connaissent pas autour de sujets d'intérêt commun (entre-aide informatique, sujet de société, artistes…). Les messages envoyés par les uns et les autres y sont conservés, ce qui permet à tout un chacun de profiter des échanges précédents. Le but de ces forums n'est en effet pas tant la simultanéité des échanges que l'accumulation de ces derniers. Tous les forums ne sont pas modérés. Certains le sont à priori, d'autres à posteriori, d'autres encore par des filtres automatiques.
Le contenu des forums provenant d'une variété de sources, souvent non vérifiées, mérite d'être abordé avec un esprit un peu critique...

Le chat / messagerie instantanée

La messagerie instantanée n'est autre que le nom français du terme chat, couramment utilisé par les jeunes.  Un chat  peut être  soit ouvert (chat en mode public) soit privé. Dans tous les cas, il permet une communication en ligne instantanée, et ne conserve pas les messages envoyés. Chat privé et public utilisent le même outil, la même technologie mais diffèrent par leur mode d'usage. La particularité du chat, dans son usage public, est de rassembler plusieurs invités, qui échangent, de façon ouverte et visible à tous. En revanche, le chat privé ne rassemble que deux internautes, qui discutent entre eux sans que personne d'autre n'ait accès à leur communication.

En pratique, dans les usages les plus fréquents, les personnes se connaissant et voulant échanger « autrement » s’inscrivent (gratuitement) à un service de messagerie instantanée et se communiquent leurs pseudos.Sachant qu’un ordinateur central répertorie les personnes connectées à tout moment, vous pouvez savoir ceux de vos amis ou relations lesquels  sont en ligne  à un moment donné et entrer en contact avec eux. Les modes de communication sont très variés : courts messages textuels, échanges de fichiers, échanges audio-vidéo via une webcam, téléphonie.
Quelques exemples courants : Google Talk, MSN, Skype, yahoo! messenger...
Il existe aussi des chats spécialisés dans toutes sortes de domaines, donc les rencontres... 

Risques associés

En termes de dérives purement illégales, le risque sur les forums est relativement faible du fait de l’aspect public des échanges. En revanche, ce sont sur les forums que l'on trouve le plus d'informations fausses ou problématiques, voire parfois publiées en vue de désinformation et manipulation.

Avec le chat, les dérives les plus préoccupantes sont liées à la problématique de l'anonymat des échanges et de la "bulle d'intimité" dans lesquelles ils s'inscrivent. Si l'on ne sait jamais qui se cache derrière un pseudo, il est assez aisé de croire en une amitié virtuelle se développant au fil des échanges dans un environnement très privé. Attention donc aux rencontres avec ces "amis" : les jeunes doivent être conscients qu'il ne faut jamais se rendre à de tels rendez-vous seuls et surtout pas dans des lieux privés sans en informer quiconque.

Par ailleurs une grande partie des services de messageries instantannées sont de fait devenus de véritables réseaux sociaux, avec les problématiques de création d'identité, de réputation et de protection de la vie privées liées à ces outils.

Nos conseils clés :

  • Vérifier les informations sur les forums
  • Ne pas donner d'informations personnelles
  • Attention aux images diffusées par webcam sur les chats
  • Etre vigilant sur les rencontres virtuelles qui débouchent sur de vrais rendez-vous, les éviter ou accompagner le jeune
  • Sensibiliser le jeune sur son langage et sur ses actes et faire en sorte qu'il respecte un code de bonne conduite aussi en ligne
  • Apprendre à utiliser les émoticones à bon escient... 
Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Chat
Publié le 28/01/2009

Sur les chats, que fait-on, à part tchatcher ?

Sur les chats, que fait-on, à part tchatcher ?

Les forums, les chats et autres messageries instantanées permettent aussi de travailler en groupe, d’échanger des informations et des dossiers..


Si l'on chatte volontiers pour se dire tout et rien, comme on téléphone, cette technologie peut s'avérer aussi très utile pour mener à bien tout type de projets, pédagogiques notamment. Par exemple, des professeurs ou des élèves peuvent échanger, et avancer sur des problématiques en concertation collective et simultanément. Ces modes de communication permettent non seulement de gagner du temps mais aussi de réfléchir collectivement. En faisant appel à un chat, un enfant qui a une difficulté sur un devoir pourra ainsi solliciter un de ses camarades pour réfléchir et chercher des solutions ensemble, éviter de se retrouver bloqué. Comme toutes les nouvelles technologies, les messageries instantanées, si elles comportent des risques, permettent aussi de voir surgir des usages enrichissants et d’envisager de nouvelles formes de solidarité. C'est pourquoi il serait dommage d'interdire aux jeunes l'accès à ces outils !

Nos conseils :

• Stimuler l’envie chez l’enfant d’utiliser le chat aussi comme un outil  pour mener ses projets

• Lui permettre de demander de l’aide pour ses devoirs via ce média, tout en s'assurant qu'il ne l'utilise pas pour les faire faire par ses camarades, bien évidemment

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Chat
Publié le 28/01/2009

Netiquette : peut-on tout dire sur un chat ?

Netiquette : peut-on tout dire sur un chat ?

Le chat, comme mode de communication instantanée, se rapproche de la conversation au café ou au téléphone. Pourtant, et le point est de taille, dès lors où un chatteur tape une conversation sur son clavier, ces propos sont immédiatement transmis dans un espace de publication public - le net - . Le dit chatteur devient donc de facto une personne publique, un auteur. En tant que tel, il doit connaître et respecter certaines règles. Très concrètement, cela signifie qu'un message du ressort du harcèlement publié sur un chat peut être dénoncé à, et réprimé par la justice.

Instantané ou pas, public ou privé, on oublie en effet souvent, et surtout pour des usages comme le chat, qu'Internet est un média comme les autres. La bonne nouvelle, c'est que, comme les autres médias, Internet s'est doté d’une charte de bonne conduite : la netiquette.

La Netiquette
: Le terme nétiquette est une contraction de Net (abréviation d' Internet, lui-même abréviation de Internetwork...) et étiquette. La nétiquette, qui définit l'éthique des réseaux comme celle des internautes, est une charte définissant les règles de conduite à respecter sur Internet. Cette charte a été publiée en 1995 dans un document officiel, la RFC1855.

 

Quelques règles fondamentales de la Netiquette appliquée au chat :

  •  Rester courtois et respecter son interlocuteur, quoi qu'il arrive
  • Ne pas dévoiler son identité si on ne le souhaite pas. Mais ne pas mentir sur son identité
  • Ne pas dire sur Internet, ce que vous ne diriez pas dans une conversation en face à face
  • Ne pas transmettre d'information sur une tierce personne sans son autorisation
  •  Etre particulièrement vigilant sur ses propos dans les chats publics
  • Ne pas confondre anonymat et zone de non-droit : tout internaute est traçable et peut être retrouvé via son adresse IP
  •  Etre particulièrement vigilant sur ses propos dans les chats publics

 

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Chat
Publié le 28/01/2009

Y-a-t-il des gens dangereux sur les chats ?

Y-a-t-il des gens dangereux sur les chats ?

En ce qui concerne les chats, si la majorité des utilisateurs n’a pas de mauvaises intentions, comme ailleurs le danger peut exister.

Autrefois, c'était les bonbons dans les parcs qui focalisaient les peurs des parents. Aujourd'hui, c'est parfois Internet. Il est vrai qu'un individu malveillant qui souhaite rencontrer un enfant a bien davantage de facilités à le faire sur Internet qu’au square ou à la sortie de l’école. L’anonymat d’Internet permet en effet à n’importe qui de se faire passer pour l’ami(e) idéal de l’enfant pour à terme (parfois plusieurs mois d’approche) lui proposer un rendez-vous. Si les cas de rencontres avec des pédophiles sont heureusement rares, les enfants doivent être conscients des problèmes liés à une communication "en aveugle" avec des inconnus, et apprendre à se prémunir des mauvaises rencontres.

Nos conseils clés :
• Expliquer à un enfant qu'on ne peut jamais être tout à fait sûr de savoir qui se trouve derrière un pseudo, lui montrer que lui même peut créer des dizaines de pseudos pour communiquer sous différentes identités toutes aussi fausses les unes que les autres
• Il est essentiel d'alerter les mineurs sur le fait de ne jamais se rendre seul à un rendez-vous pris sur Internet, toujours dans un lieu public, en prévenant absolument un adulte de confiance en cas de rencontre de ce type
• Etre vigilant sur l’usage que fait l’enfant de la webcam. Une webcam à la maison ne doit être branchée qu’à bon escient, c'est-à-dire pour communiquer avec des personnes que l’on connaît dans la vie réelle.
• Dans tous les cas, pas d'images de soi suggestives, ou ridicules via sa webcam, d'autant que ces images peuvent être enregistrées et rediffusées.

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Chat
Publié le 28/01/2009

Que faire en cas de harcèlement ?

Que faire en cas de harcèlement ?

Le harcèlement en ligne est une forme moderne du harcèlement, qui utilise les nouvelles technologies et en particulier Internet et le téléphone mobile pour perpétuer ce type de comportement qui peut avoir des répercussions importantes chez les jeunes. Les chats peuvent être impliqués dans ce phénomène.


Des SMS ou messages dérangeants sur le mobile, des insultes ou moqueries sur les chats, les forums, les blogs, des photos truquées pas à son avantage qui circulent... le jeune victime du harcèlement en ligne est souvent soumis à une accumulation de communications agressives et perturbantes qui le poursuivent partout. Le harcèlement en ligne est en effet tout aussi réel que celui que l'on connaissait autrefois dans la cour de récréation. Derrière son écran, l’enfant n’est pas forcément mieux protégé qu'ailleurs, et s’il ne maîtrise pas son entourage virtuel ( par exemple s’il accepte de discuter avec des amis d’amis), il s’expose davantage à ce type de risques. Par ailleurs, si la victime potentielle reste vulnérable devant son ordinateur, impuissante face à des violences verbales et psychologiques, le harceleur, lui, se sent invulnérable, inatteignable parce protégé par son pseudo et opérant dans l’anonymat. Il est enfin important de bien comprendre que le harcèlement en ligne va bien souvent avec des phénomènes de harcèlement "dans la vie réelle", voire de violence.

Le plus grand problème avec le harcèlement, comme pour d’autres formes de violence, c’est que bien souvent ses victimes en ont honte et n’en parlent pas. Certains signes peuvent cependant alerter : si l’enfant refuse d’aller à l’école, cesse soudainement de vouloir utiliser l’ordinateur ou son portable, il se peut qu’il se passe quelque chose de ce type.


Nos conseils clés :

• Briser la loi du silence, échanger avec l’enfant.

• Prendre les récits de l’enfant au sérieux mais rester calme, même si les messages qu’il montre peuvent être choquants

• Une certaine distance vis-à-vis des messages reçus peut être utile pour que l’enfant ne les prennent pas trop personnellement : souvent, sous couvert d’anonymat, les harceleurs se permettent des excès qui ne signifient rien d’autre que le plaisir qu’ils éprouvent à passer la ligne rouge. Dans tous les cas, il est essentiel que l’enfant comprenne qu’il n’est en aucun cas responsable de leurs agissements.

• Prévenir les équipes éducatives à l’école, si le phénomène semble provenir de l’établissement scolaire de l’enfant. L’un des signes sera alors les ricanements dans la cours de récréation ou des signes d’ostracisme de la part de ses camarades scolaires.

• Ne pas répondre aux messages envoyés. Cela risquerait d’encourager leur auteur

• Bloquer les expéditeurs indésirables !

• Si l’enfant est harcelé sur un chat public, il peut (ou vous pouvez) le signaler au modérateur de ce site. Celui-ci pourra éventuellement bloquer l’expéditeur des messages incriminés.

• Les incidents potentiellement illégaux devraient être dénoncés aux autorités sur www.pointdecontact.net

• Aviser la police si le harcèlement persiste. A cette fin des «preuves» sont toutefois nécessaires pour que celle-ci puisse mener son enquête. C’est pourquoi les enfants doivent, au cas-où, sauvegarder l’article dont ils font l’objet. Il est également important de noter la date et l’heure d’envoi/réception des messages problématiques.

• Pour en parler et plus de conseil, appeler la ligne d’écoute téléphonique d’Internet Sans Crainte : Net Ecoute Famille, au 820 200 000.

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Chat
Publié le 28/01/2009
LIENS
Et aussi sur le site
Et ailleurs sur le net

- www.pointdecontact.net pour signaler des contenus problématiques

- www.forumdroits.org : un article sur l'efficacité des limitations d'âge pour l'accès aux chats.

Site

c'est trop bien !

C'est surtout très utile !!!

C'est surtout très utile !!!

Internet Sans Crainte C'est Trop Cool! Moi J'adore ça

Moi J'adore ce Site Il Est Cool!! Vinz IL AsSure!!! Mais Lou c'est Au Dessus-De La Moyenne.

comment faire p

coment faire pour que ma ligne sois activée?

Réponse Internet Sans Crainte

Bonjour

Pour ce type de question, merci de contacter votre fournisseur d'accès à Internet

Désolés, mais le site Internet Sans Crainte a pour mission d'aider les mineurs à surfer en toute tranquillité et n'a pas vocation d'apporter une aide technique...

le chat

biensur, il y a des gens dangereux sur le chat!
merci à tous
à bientot de dalila...

ras le bol!!!

comment faire pour bloquer les indésirables sur un tchat?

ras le bol!!!

tricia: souvent sur les t'chat vous pouvez ignorer l'utilisateur génant (suivant le chat, irc ou flash)
Demander à un modérateur ou à un administrateur mais normalement il suffit de faire un clique droit sur son pseudo puis un menu va s'afficher puis cliquer sur "ignorer"

Bonne journée !

le harcelement.

oui je suis d'accord sur clarrisse mais il y a des jeunes qui mentent sur leur age et voila l'internaute qui lui reponds crois qu'elle est majeure et voila c un engrenage et le harcelement commence.

harcèlement

le harcèlement peut être très dangereux c'est pourquoi je dis toujours à mes enfants de faire très attention

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.