DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Téléphone portable : les bons réflexes

Téléphone portable sans risque : les bons gestes

La version initiale de cet article a été réalisé dans le cadre de la Newsletter "Cyber-enfants... Parents branchés" (n°2 téléphone mobile) en partenariat avec vosquestionsdeparents.fr. Il est mis à jour régulièrement par les équipes Internet Sans crainte

Les effets sur la santé des ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables n’étant pas clairement définis, la prudence est de mise, tout particulièrement pour les enfants. Nos conseils, de l’achat à l’utilisation, pour ne pas prendre, et leur faire prendre, de risques inutiles.

Bien choisir son téléphone

En premier lieu, il convient d'acheter un téléphone qui présente un indice DAS (débit d'absorption spécifique), le plus bas possible (de préférence inférieur à 0,7 W/kg). Le chiffre, fourni avec les caractéristiques techniques du téléphone, mesure l'absorption des ondes radio par les tissus humains en watt par kilo (W/kg).

En France, il ne peut dépasser 2 W/kg au niveau du corps et de l'oreille. Aux Etats-Unis, la limite est fixée à 1,6 W/kg. A noter :
les DAS des smartphones, souvent au-dessus de 1 W/kg, se situent parmi les plus élevés.

 

Eloigner le téléphone des parties sensibles

Pour éloigner le téléphone de votre oreille, et donc de votre cerveau, préférez téléphoner à l'aide d'une oreillette à fil. Evitez également de garder votre téléphone dans votre poche près de vos parties génitales et de votre poitrine. Enfin, ne dormez jamais avec le téléphone en veille à moins de 50 cm de votre tête.

 

Ne pas téléphoner en se déplaçant

Autre conseil : évitez de passer vos communications en marchant. Pour maintenir le réseau, le téléphone fonctionne en effet à pleine puissance quand vous vous déplacez. Il est également fortement déconseillé de téléphoner en voiture, en bus, ou en métro. Les ondes électromagnétiques dégagées par l'appareil sont en moyenne deux fois plus élevées lorsque l'on téléphone à l'intérieur d'un habitacle en métal. C'est l'effet “cage de Faraday”.

 

Téléphoner peu et dans de bonnes conditions

Afin de limiter les ondes émises par le téléphone, il est préférable de téléphoner dans de bonnes conditions de réception : vérifiez que votre appareil affiche un maximum de “bâtons” avant de passer un appel. Et, mesure la plus sûre… : téléphonez le moins possible ! Privilégiez les SMS et… le téléphone fixe.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site du Criirem, le centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques.

 

Quel forfait choisir pour son enfant ?

Forfait bloqué ou carte prépayée ? Tout dépend de la fréquence à laquelle votre enfant va utiliser son portable. S'en servira-t-il régulièrement ou occasionnellement ?

Si vous optez pour un forfait, vous pouvez décider, au moment de souscrire l'engagement, de l'usage que votre enfant fera de son mobile, en choisissant une offre avec, par exemple, l'
envoi illimité de SMS (textos), l'accès à Internet ou la possibilité de télécharger de la musique.

Et n'oubliez pas que des
logiciels de contrôle parental existent aussi pour les mobiles ! Les opérateurs doivent vous les proposer lors de la souscription d'un abonnement. Ils permettent de bloquer l'accès aux services inadaptés aux jeunes utilisateurs (sites de rencontres, ou réservés aux sites adultes essentiellement).

 

Le 2 mars 2010 Oanna Favennec

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Mobile
Modifié le 11/04/2013