DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Snapchat : ce qu'il faut savoir !

Snapchat : ce qu'il faut savoir !

Forte de ses 70 millions d'utilisateurs et de sa moyenne d'âge de 18 ans, Snapchat est l'application montante chez les ados. Ce service de partage de photos et vidéos a construit sa popularité sur le caractère éphémère des fichiers envoyés. Qu'en est-il vraiment ? Décodage et points de vigilance.

Qu’est-ce que c’est ?

Snapchat est une application pour smartphone permettant de partager des photos, vidéos et dessins. Sa particularité :  les contenus envoyés sont éphémères et disparaissent au bout de 10 secondes maximum. Depuis mai 2014, Snapchat s’est doté d’un véritable service de chat ainsi qu’un module de conversation vidéo.

Comment ça marche ?

Pour utiliser Snapchat, il suffit de télécharger l’application (gratuite) et se créer un compte en renseignant un nom d’utilisateur, email et mot de passe. L’utilisateur peut ensuite prendre des photos et vidéos qu’il enverra à un ou plusieurs de ses contacts inscrits sur Snapchat.
Pour chaque envoi,  chacun décide du temps de consultation du média : de 1 à 10 secondes.  Le compte à rebours démarre uniquement quand le récepteur ouvre le fichier. Une fois ouvert, il disparait 1 à 10 secondes plus tard et l’émetteur reçoit un accusé de réception. Si le message n’est pas ouvert au bout de 30 jours, Snapchat le supprime de ses serveurs.

Quels usages ?

  • - 70 millions de membres mi 2014
  • - L’âge moyen de ses utilisateurs est 18 ans
  • - 700 millions de "snaps" échangés chaque jour
  • - Le caractère éphémère des contenus envoyés incitent les utilisateurs à poster des images qu’ils n’oseraient diffuser par ailleurs et Snapchat est devenu l’application privilégiée du sexting (échange d’images à caractère érotique ou pornographique).

Les points d’attention

  • - Attention  à l’éphémère : Les vidéos et photos envoyées ont une durée de vie de quelques secondes mais rien n’empêche le destinataire d’enregistrer la vidéo reçue ou d’effectuer une copie d’écran.
  • - Avec le module de chat mis en place en 2014, les messages échangés peuvent être sauvegardés. Ces propos peuvent donc être conservés et retenus contre son émetteur s’ils sont préjudiciables.
  • - La sécurité du service est régulièrement mise en cause : en janvier 2014, plus de 4 millions de pseudos et numéros de téléphone d’utilisateurs ont été publiés sur le web suite à un piratage de l’application.

Le saviez-vous ?

Snapchat fait des envieux mais tient à son indépendance ! L’application a refusé une offre de rachat de Facebook de 3 milliards de dollars et une autre de 4 milliards de Google.

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 22/09/2015