DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Qui produit les infos qui sont sur le net ?

Qui produit les infos qui sont sur le net ?

Les producteurs d’information en ligne obéissent à des motivations très variées et proposent des contenus tout aussi nombreux que divers. Les repères de la valeur de l’information s’en trouvent souvent brouillés. Ceci est d'autant plus vrai depuis l'essor des versions collaboratives des sites, celui des réseaux sociaux ou des blogs, qui fait que la plupart des internautes sont désormais passés du statut de consommateur à celui de producteur de contenus. Je blogue, je commente, je poste... donc j'édite !

Outre les apports en contenus de plus en plus importés injectés par les internautes dans les versions collaboratives des sites, on peut, parmi tous les producteurs de contenus, identifier les principaux selon le type de site:

Les sites personnels
Ce sont des sites crées par des individus en leur nom propre pour y parler du sujet qui les passionne. Dans ce cas l’information peut être vraie comme fausse, le ton plus ou moins clair et la subjectivité souvent prépondérante.

• Les sites d’organismes et d'institutions
Les entreprises, associations, partis politiques, gouvernements possèdent généralement des sites Internet. Ils s’y expriment sur un domaine en rapport avec leur activité. La démarche de ces éditeurs en ligne peut relever de convictions profondes, de la défense de leurs intérêts, commerciaux ou politiques, mais aussi de stratégies manipulatoires. Souvent, ces sites ont des adresses url qui finissent par .org.

• Les sites d’informations payantes
Si la plupart des sites sont entièrement gratuits, certains vendent les informations qu’ils publient : ils offrent un accès réservé aux abonnés, plus riche d’informations que la partie gratuite. Par exemple : les sites de presse en ligne, parce que produire de l’information d’actualité a un coût et que les médias sont des entreprises.

• Les sites collaboratifs
Ils proposent aux internautes de construire collectivement des contenus informatifs. C’est le cas de la célèbre encyclopédie libre et gratuite Wikipédia. Chaque internaute peut compléter ou modifier l’article publié par un autre. Avec les risques d’erreurs et d’approximations que l’on imagine… Quelques écrits litigieux ont d’ailleurs amené à revoir le système de validation de Wikipédia.

Source : Avec la participation de Carole HOURT - CLEMI - Ministère de l'Education nationale

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Recherche d'informations
Modifié le 09/07/2013