DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Que peut-on faire ?

Que peut-on faire ?

C’est sans doute d’une grande banalité, mais en matière de sexualité en ligne comme du reste « la peur n’évite pas le danger ». Malgré les inquiétudes que vous pouvez nourrir face aux pratiques en ligne, il est donc conseillé d’aborder, chacun à sa façon, et selon leur âge, la question avec vos enfants et vos adolescents. Avec tact bien entendu ! Les études montrent en effet que les enfants qui communiquent ouvertement avec leurs parents au sujet du sexe et des relations amoureuses sur Internet sont moins exposés aux situations à risques.

S'informer

Il certainement difficile de se confronter à la sexualité de ses enfants. Mais si 80% des garçons de 14-18 ans regardent au moins un porno par an, il est légitime en tant que parent de ne pas écarter le fait que le sien peut faire partie de ce groupe et de s'informer. Le planning familial, fil info santé, le planning familial ou des sites parentaux publient de nombreuses informations sur la sexualité des adolescents, qui peuvent vous aider à y voir plus clair.

Donner des modèles et des repères

Vous avez votre vision de l'amour, du rôle de la femme, de l'homme, des relations de couples. Les exposer à vos enfants est très utile pour qu'ils aient des modèles auxquels confronter ce qu'ils voient et vivent sur Internet. Et pourquoi ne pas proposer à vos enfants des livres, des films ou des pièces de théatres qui mettent en avant des représentations romantiques de l'amour ? Un peu d'eau de rose permet des fantasmes autour d'autres types de modèles...

La notion d'intimité étant considérablement bouleversée par les pratiques numériques, une discussion autour de ce que l'on souhaite montrer et dire de soi à tous peut être un bon départ de discussion.

Leur rappeler que le sexe dans la pornographie, c'est du cinéma, pas de l'amour est également important au vu de ce qui est disponible en ligne. Comme, face aux montées de l'homophobie chez les collégiens et lycéens, inculquer le sens du respect de l'autre et des différences.

Violence, films X pour les jeunes, voyeurisme, misogynie, exhibitionnisme... vous estimez que certaines choses ne sont « pas bien » voire « interdites » ? Le dire et poser des  limites est également important et rassurant  en matière de sexualité. Il s'agit en effet de repères pour vos enfants, qu'ils peuvent contester, discuter, refuser, transgresser et permettent ainsi de se construire et de grandir.

 

Conseils pratiques

Outre la transmission de valeurs et de conseils pratiques qui se jouent depuis toujours en matière d'éducation sexuelle en général, les parents ont aujourd'hui aussi quelques messages spécifiques  à faire passer en matière de sexualité et d'Internet :

  • Brisez les tabous autour d'Internet et de la sexualité. Votre enfant risque être exposé à des images sexuelles et autres situations. Il est donc important de poser les bases du dialogue pour ces sujets afin que votre enfant puisse poser des questions et vous parler en cas de souci.
  • Orientez vos adolescents des ressources d'informations fiables sur la sexualité : planning familial, sites officiels, numéros d'écoutes
  • Réfutez les stéréotypes sexuels véhiculés par Internet. Sans hésiter à revenir régulièrement sur le sujet !
  • Proposez d'autres modèles. Affirmez vos valeurs
  • Instaurez des règles et des limites quant aux sites que vos adolescents peuvent visiter
  •  > S'il est exposé à des images sexuelles non sollicitées, dites-lui d'éteindre l'écran et de vous appeler. S'il s'agit de sites illégaux, signalez-les à www.pointdecontact.net
  •  > Installez un bon anti-virus complet avec pare-feu, cela peut éviter les spams, pop ups et images problématiques
  • > Pour protéger les plus jeunes, vous pouvez installer sur leur session   un contrôle parental permettant de bloquer l'accès aux sites pornographiques.
  • > Si votre enfant utilise sa webcam, attention à ce qu'il montre. Il est important qu'il sache que ces images peuvent être enregistrées et rediffusées très facilement. Et qu'il coupe tout contact avec des interlocuteurs avec lesquels il ne sent pas à l'aise.
  • > S'il cherche à faire des rencontres amoureuses via Internet, rappelez-lui que  les discussions sur MSN, les images webcam et photos peuvent être enregistrées et diffusées. Il est alors très difficile de les retirer d'Internet. Eviter donc de s'exposer en ligne.
  • Surtout, faites-lui comprendre que tout le monde n'est pas forcément celui qu'il prétend être sur Internet. Avant de rencontrer quelqu'un il faut vraiment vérifier qui se cache derrière le pseudo et impérativement prévenir un adulte et aller accompagné au rendez-vous, qui devra être fixé de jour et dans un lieu public avec du passage. Au cas où...
  • De façon générale, apprenez à vos enfants à dire NON. Non, je ne me montre pas dévêtu, non je n'accepte pas de discussions ou pratiques sexuelles qui ne me conviennent pas, non je ne suis pas obligé de regarder des sites porno même si les autres le font si je n'en ai pas envie,  etc.
  • Insistez sur le fait qu'il utilise des mots de passe sécurisés (compliqués), en particulier s'il va sur des forums ou chats où l'on se rencontre ou se montre

 

Modifié le 24/05/2012