DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Que faire face aux images choquantes qui circulent sur Internet ?

Que faire face aux images choquantes qui circulent sur Internet ?

Face aux images qui peuvent choquer les jeunes - qu'elles soient illégales ou non - circulant sur Internet, s’il existe des solutions logicielles qui permettent de limiter les dangers d’exposition, aucune n’est 100% sure. Il est donc essentiel de développer chez les enfants à la fois de bons réflexes pour les éviter et une conscience des risques existants, afin de pouvoir mieux réagir au cas où.

Télévision, magazines, radio, web, les enfants sont régulièrement exposés à des contenus qu'ils n'ont pas envie de voir.Combien ? Les chiffres divergent de façon importante selon les études. Selon celle de la London School of Economics réalisée en 2011, en France 23% des enfants de 9 à 16 ans sont exposés à des contenus sexuels ou pornographiques au moins une fois par an – internet étant devenu une source de pornographie aussi fréquente que la télévision, les films ou les vidéos. En ce qui concerne uniquement Internet, cette exposition est de 14% pour les 9-16 ans et de 9% pour les 9-10 ans

22% des 9-16 ans disent avoir été choqués par des images de tout type (violentes, effrayantes, sexuelles) qu'ils ont vu sur Internet, sans demander à les voir.

Ces quelques chiffres montrent, s'il en est encore besoin, qu'on ne peut pas utiliser l'ordinateur ou la tablle  comme un baby-sitter gratuit et qi'il est nécessaire de les accompagner, de ne pas laisser de trop jeunes enfants  surfer seuls et de bien les prévenir que sur Internet comme ailleurs, on peut avoir parfois des surprises.

Conseils clés :
• Installer le contrôle parental et le paramétrer en fonction de l‘âge de votre enfant et de vos critères d’éducation. Eviter les codes d'accès de type 0000 / date de naissance... que les jeunes ont tôt fait de "craquer"

• Se méfier des recherches simples sur des prénoms (Lola) ou noms (calin, poupée, cochon…) pouvant prêter à confusion. Privilégier les recherches détaillées comportant plusieurs termes.

• Régler google sur Safe Search dans les paramétriage

• Installer un bon pare-feu

• Créer une session utilisateur pour chaque utilisateur. Chaque enfant doit avoir le sien.

• Sensibiliser l’enfant au fait qu’il existe sur Internet des images qui ne sont pas faites pour lui, et qu’il n’en est en aucun cas responsable.
• Etablir un climat de confiance pour qu’il vous en parle librement si cela arrivait. Ne pas hésiter à lui demander s’il a été exposé à des images qui lui ont fait peur, l’ont choqué.
• Le guider dans sa navigation, et proposer des sites adaptés à son âge, surtout pour les plus jeunes.  Créer une liste de favoris que vous aurez choisis ensemble, sur lesquels ils pourront nabiguer tranquillement
• Le mettre en garde quant aux sites « interdit aux moins de 18 ans ». S’ils sont ainsi labellisés, il y a des raisons.
• En cas d’image ou de site choquant, dire à l’enfant d’éteindre tout de suite l’écran de l’ordinateur et de vous avertir. Faites un copier coller de l'adresse URL de la page où se trouve le contenu potentiellement illicite, et insérer cette adresse à la page adéquate de notre formulaire (étape 2, http://www.pointdecontact.net/cliquez_signalez )
• En cas de contenu choquant sur un jeu en ligne, s’adressez-vous pour signalement ou réclamation au PEGI à cette adresse : http://www.pegionline.eu/fr/index/id/244/

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Surf
Modifié le 09/07/2013