DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

S'informer

Parents, informez-vous !

Le divertissement, l’information, l’échange, l’autonomie, vos enfants ont bien compris les formidables opportunités offertes par Internet, qui est devenu un outil indispensable pour grandir. Mais Internet, c’est comme tout, cela s’apprend, et bien mieux en famille. Info, conseils, textes de lois… vous trouverez dans ce site nos réponses aux questions les plus fréquemment posés par les parents. 

Si nous n’avions que
10 conseils à donner aux parents…

 

1) Internet, c’est comme le reste, cela s’apprend ! 
Ce n’est pas parce qu’ils savent faire plein de choses,  ils ont absolument  besoin de vous pour se poser les bonnes questions face à l’écran et développer des pratiques intéressantes et sûres, basées sur des valeurs familiales partagées.
Que vous soyez experts ou pas, le numérique doit faire partie des sujets de discussion et des objets d’éducation dans la mesure où il tient une place centrale dans la vie scolaire, sociale, culturelle… et amoureuse de vous enfants.

2) A la maison, mettez l’ordinateur et  la tablette dans une pièce commune plutôt que dans la chambre des enfants au départ.
Cela permet d’aider les plus jeunes à acquérir leur autonomie, de pouvoir discuter de leur vie en ligne, d’être là s’il se passe quelque chose d’anormal et d’apprendre et de découvrir avec eux.  C’est aussi une façon d’éviter que les écrans ne deviennent facteur d’isolement et ne réduisent la communication dans la famille. De façon générale, préférez pour les plus jeunes les activités en ligne à faire en famille.

3) Le pire danger sur Internet est sans doute de perdre son temps. Aider les jeunes à profiter d’Internet, c’est essentiel !
 L’un des grands enjeux pour les parents à l’heure du numérique est d’aider leurs enfants à trouver des contenus de qualité qui participent à leur développement. Pour qu’ils ne se cantonnent pas à quelques sites à la mode,  fouinez, soyez curieux, dénichez avec vos enfants des contenus de qualité qui leurs conviennent, et mettez-les dans leurs favoris.

4) Ordinateur ou tablette, pensez absolument à créer une session utilisateur pour chaque membre de la famille.
Dans la mesure où ce que l’on fait sur son ordinateur /sa tablette est consultable dans l’historique de navigation,  et que toute navigation influence directement les publicités, sollicitations et résultats de requêtes, il est essentiel que chacun ait son propre espace.

  5) Considérez le fait d’installer un contrôle parental  pour limiter les risques d’exposition à des contenus choquant et  pour contrôler les temps de  connexion.
  Offert gratuitement par votre fournisseur d’accès à Internet, proposé dans des versions offrant une variété de fonctionnalités et activable sur windows, cet outil logiciel peut être installé uniquement sur les sessions des enfants sur les ordinateurs ou tablettes partagés.  Il mérite d’être paramétré différemment selon l’âge de l’enfant.

6) Proposez à vos enfants des outils et contenus pour enfants… par pour adultes
Les navigateurs classiques (Explorer, Firefox, Chrome) sont destinés aux adultes. Pour les plus jeunes, pensez aux navigateurs pour enfants type Potati, kidoz, Kidzui et autres. Préférez  aussi les annuaires et moteurs de recherche pour leur âge (babygo, kidigo, takatrouver…). Et avant 12 ans, testez Vikidia ou Wikikimi comme alternative à Wikipedia.

 7) Pour éviter les contenus choquants activez le filtre « safer search » sur Google et la fonction « sécurité » qui figure en bas de page sur YouTube 
C’est simple et ça marche bien pour tout ce qui est violence et images sexuelles. En revanche, il faut le faire pour chaque navigateur (explorer, firefox, chrome, etc)
Et si cela arrivait tout de même, dites à votre enfant d’éteindre l’écran et de vous appelezr. Signalez tout site qui vous paraitrait illégal à www.pointdecontact.net

8) Sur Internet, votre enfant ne doit  jamais communiquer sans réfléchir  ses nom, adresse, numéro de téléphone ni le nom de son école ou de son club de sport.  Il doit aussi faire attention à ce qu’il dit et montre de soi et des autres. Sa réputation et celle de ses amis sont en jeu.  
Bien sûr, s’il commande un livre il devra donner son adresse  postale. Mais si c’est pour participer à un forum, est-ce vraiment utile ?
Et puis, même s’il a l’impression d’être « chez lui » en ligne, votre enfant doit comprendre qu’Internet est un espace public, que ce qui est publié peut rester sur Internet des années. Surfer laisse des traces.

9) Difficile de gérer son temps sur Internet.  Donnez à votre enfant des règles claires sur le temps qu’il peut y passer et tenez-vous-y.  
On ne peut pas demander à un enfant de s’auto-réguler. Surtout lorsqu’il s’agit de jeux vidéo qui ont été conçus pour l’inciter à passer le plus de temps possible en ligne…

10) Apprenez-lui à  ne pas (se) laisser faire.
Des insultes, des moqueries, des rumeurs ? On ne participe pas (même sous pseudo) et on ne se laisse pas faire.Le harcèlement en ligne n’est pas une fatalité et il existe de nombreux dispositifs de signalement qui permettent de réagir.

 

Et rappelez-vous que sur Internet comme ailleurs, la clé, ce sont les valeurs.
Etre poli, faire attention aux autres, les défendre s’il se passe quelque chose, ne pas mentir, garder son libre-arbitre, développer son sens critique, choisir des lieux et contenus qui correspondent à son éthique sans céder aux modes et à la pression du groupe, c’est la clé de toute éducation. En ligne comme ailleurs.

 

 

 

ISCparents-CEMEA.pdf

TELECHARGEZ Le Guide parent Internet Sans Crainte avec la FCPE, la Ligue de l'Enseignement, les Francas et les Cemea

 

Petites fiches pratiques sur le Jeu Vidéo réalisées avec Pédagojeux.fr

1) Age et Jeux Vidéo

2) Sommeil et Jeux Vidéo

3) Argent et Jeux Vidéo