DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Les nouvelles apps sociales d'échange et de partage de contenus

Les nouvelles apps sociales d'échange et de partage de contenus ?

Elles se développent dans l'ombre des principaux réseaux sociaux et rencontrent un succès croissant auprès des ados massivement équipés en smartphones. Ce sont les nouvelles applications sociales , souvent inconnues des parents, qui revendiquent des centaines de millions d'utilisateurs, et attisent la convoitise des géants Facebook ou Google. Décryptage et conseils.

Ce qu'il faut savoir

Ces services sont récents, évoluent rapidement, et n’ont pas tous encore de modèle économique très clairs.  Ils se sont construits en parallèle des géants Facebook et Twitter, mais à la différence de ces derniers, n’ont pas d’interface web. Leurs usages est exclusivement mobile et ils ont su séduire un public jeune, équipés de smartphone et plus enclin à développer leur réseau social loin de l'ordinateur familial.

Pour ce démarquer des leaders et séduire leur public, ces apps adoptent parfois une posture militante en faveur de la protection de la vie privée, et contre la publicité.

Pourtant la vigilance reste de mise concernant la protection des données personnelles (noms, numéro de téléphone, localisation, …) qui peuvent constituer une base de donnée monnayable et l'usage de ces services, souvent mis en cause dans des cas de harcèlements.

Quelles sont les principales applications sociales ?

- Les services de chats et d'échange audio/vidéo

          +  déjà présent sur ordinateur
   Whatsapp         Line                   Viber                   Skype

- Les services de partage de vidéos et d'images

       
Instagram          Snapchat           Vine

Qu’est-ce qu’on y fait ?

D’une manière générale, ce sont des services de discussion et d’échange de contenus. Mais ces applications rivalisent d'imagination et de fonctionnalités pour être au plus près des attentes de leur public cible : les jeunes. Ils se caractérisent par leur réactivité à l'air du temps !

Whatsapp : discussion texte en individuel ou en groupe, envoi de photos, vidéos, sons.

Skype, Line et Viber : envoi de messages, icones, photos, textes, et appels par internet, en individuel ou en groupe

Snapchat : partage de photos et de vidéos qui s'auto-détruisent au bout d’un temps court déterminé à l’envoi (10 secondes max). Attention, une photo éphémère envoyée peut-être récupérée par celui qui la reçoit.

Instagram : partage de photos avec le public et son réseau d’amis

Vine : partage de vidéos de 6 secondes avec le public et son réseau d’amis

 

Combien ça coûte ?

Ces applications sont généralement gratuites. Certaines ont même une démarche militante, revendiquant ne pas faire de publicité, ne pas collecter ni vendre d'informations personnelles. 
L’adage « si c’est gratuit  tu es le produit » n’est pas forcément celui de ces services. En quête de nouveaux utilisateurs ces applications ne sont pas encore dans une démarche de rentabilité économique. Car c'est le nombre d'utilisateurs réguliers qui leur confère une valeur que certains groupes sont prêts à s'arracher des milliards.

 

 

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 29/06/2015