DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Facebook : ce qu'il faut savoir

Facebook : ce qu'il faut savoir

L’ami auquel on peut tout dire n’est plus tout à fait celui d’hier lorsqu’on en a 250 !

En France, qui dit réseaux sociaux dit essentiellement Facebook. Les 9-12 ans y sont très présents, même si c’est interdit au moins de 13 ans. 

 

Vigilance
• Sur Facebook, les jeunes s’affichent en très grande majorité avec leurs vrais noms. Au moment où ils construisent leur identité numérique, ce qu’ils laissent voir et savoir d’eux en ligne n’est pas anodin.
• Enormément de photos et d’informations privées circulent sans autorisation. Droit à l’image et vie privée sont peu respectés.
• Les images et informations publiées sur Internet peuvent rester en ligne des dizaines d’années. Surfer laisse des traces.
• Le cyberharcèlement peut prendre différentes formes : insultes, méchancetés, menaces... Un phénomène auquel penser si votre enfant ne veut plus voir personne ou aller en cours.
• Même si les mauvaises rencontres sont rares, 8% des plus de 13 ans ont donné rendez-vous à un inconnu rencontré sur Internet.
• Facebook conserve de nombreuses données de ses utilisateurs. Qu’en fera la plateforme ?
 
Conseils
• Pas de Facebook avant 13 ans.
• Dites à votre adolescent de ne jamais communiquer ses mots de passe, et de se déconnecter quand il quitte son profil, surtout dans un lieu public. Gare à l’usurpation d’identité !
• Incitez-le à choisir ses “amis” et à privilégier la qualité de ses relations plutôt que la quantité de ses contacts !
• Rappelez-lui de ne pas diffuser n’importe quelle information à n’importe qui et certainement jamais ses données personnelles.
• Apprenez-lui à dire “non”, à refuser des amis, des photos, d’être taggué, de joindre des groupes...
• Si un soi-disant “ami” l’importune, dites-lui de le “bloquer”. Si on le harcèle, qu’il “signale” l’auteur.
• Sensibilisez-le sur la publication de photos qui pourraient se révéler gênantes pour lui et ses amis aujourd’hui
et dans l’avenir.
• Une photo publiée sans autorisation ? Il peut demander à la personne responsable de la retirer, le signaler à
Facebook qui doit la retirer. Et si cela ne suffit pas, se retourner vers la CNIL avec votre aide, ou la police.
Idem en cas de diffamation...
• Facebook permet à tout le monde de tagguer les visages sur les photos. Dites à votre enfant de vérifier régulièrement son historique personnel et d'activer les notifications pour être alerté quand son visage est taggué sur une photo.
 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Réseaux sociaux
Modifié le 16/01/2017