DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Contrôle Parental - Résultats des tests de la Commission européenne Janvier 2011

Contrôle Parental - Résultats des tests de la Commission européenne Janvier 2011

La Commission européenne a publié en janvier 2011 les résultats d'une étude dont il ressort que, si 84 % des programmes informatiques testés permettent de bloquer l'accès à certains sites web, ils sont moins performants pour filtrer le contenu du «web 2.0», comme les réseaux sociaux ou les blogs.Par ailleurs, il n'existe sur le marché qu'un petit nombre de produits capables de filtrer les contenus web accessibles depuis un téléphone portable ou une console de jeu alors que, de nos jours, un enfant sur quatre en Europe se connecte à internet de cette manière.

 

Dans le même temps, une enquête EUKidsOnline, également financée par le programme de l'UE Safer Internet (dont fait également partie Internet Sans Crainte), a permis de constater qu'un quart seulement des parents dans l'UE utilisent des logiciels de contrôle parental pour surveiller, suivre ou filtrer l'activité de leurs enfants sur le net.

L'étude publiée porte sur l'analyse de 26 outils de contrôle parental pour ordinateurs personnels, 3 outils pour consoles de jeu et 2 pour téléphones portables. En voici les principaux résultats :

  • Les logiciels existants sont globalement efficaces pour filtrer le contenu en ligne réservé aux adultes
  • 20 % au moins des sites présentant des contenus inappropriés pour les enfants, et notamment des sites incitant les jeunes à commettre des actes de violence dirigés contre eux-mêmes (en encourageant l'anorexie, le suicide ou l'automutilation), risquent encore de passer à travers les mailles du filet.
  • À l'inverse, il arrive que des sites offrant des contenus spécialement destinés aux enfants soient bloqués.
  • Il existe peu d'outils capables de filtrer les contenus du «web 2.0» (comme les réseaux sociaux, les forums, les blogs), de bloquer la messagerie instantanée, d'empêcher le «chatting» ou de filtrer les listes de contacts.
  • En ce qui concerne le contrôle parental des téléphones intelligents et des consoles de jeu, les produits disponibles sur le marché ne permettent pas toujours de filtrer le contenu web, alors que 31 % des enfants en Europe accèdent à internet depuis leur téléphone portable et que 26 % s'y connectent à l'aide de leur console de jeu.

 

Voici le tableau récapitulatif des notes attribuées aux 26 logiciels testés au cours de cette étude

 

MOINS DE  10 ANS

classification control parental

PLUS DE 10 ANS

L'énquête Eukidsonline pointe, quant à elle, qu'au niveau européen :

  • Un quart seulement des parents européens utilisent des outils de contrôle parental ou conservent un historique de navigation de leurs enfants
  •  Hormis l'utilisation des outils de contrôle parental, 70 % des parents interrogés déclarent dialoguer avec leurs enfants à propos de leurs activités sur internet, et 58 % affirment garder un œil sur leurs enfants lorsqu'ils sont en ligne.
  • Plus de la moitié des parents prennent aussi des initiatives concrètes consistant, par exemple, à donner aux enfants des conseils sur l'attitude à adopter vis-à-vis de leurs interlocuteurs sur internet (56 %) et à leur parler ouvertement de ce qui pourrait les perturber (52 %).

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
BOITE A OUTILS - Etudes
Modifié le 24/05/2011