DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Combien valent nos données et que peuvent en faire les entreprises ?

Combien valent nos données et que peuvent en faire les entreprises ?

Même si l’adage « Si tout est gratuit, tu es le produit » n’est pas toujours vrai, les informations récupérées auprès des utilisateurs sont devenues une source de financement à part entière pour de très nombreux sites, réseaux sociaux et applications. Ces données sont vendues à des entreprises qui les utilisent principalement à des fins publicitaires.

 

Les entreprises veulent pouvoir analyser les attentes de potentiels clients et prévoir l’évolution de leurs besoins afin d’adapter leurs produits aux consommateurs. Elles veulent aussi que leurs publicités atteignent le public-cible. De l’autre côté, les internautes refusent de payer pour utiliser des services en ligne. Enfin, des sites et services en ligne doivent trouver un moyen d’être rentables et de rendre leurs espaces publicitaires plus attractifs que la télévision. Ils utilisent alors les données personnelles qu’ils peuvent collecter comme une ressource pour se financer

Les données personnelles sont donc en quelque sorte l’or noir du 21ème siècle : un véritable marché est en train de se développer autour de la monétisation de ces mégadonnées, le BigData, et son potentiel économique fait rêver les investisseurs : Google gagne chaque année 45$ par internaute en vendant leurs données, Facebook en gagne 9.

Si les entreprises sont prêtes à payer autant pour avoir ces données, c’est qu’elles permettent de dresser un portrait précis de nos profils de consommation et de nos centres d’intérêt en exploitant les informations récoltées par les cookies : grâce aux données récoltées, les entreprises peuvent mettre en place un ciblage comportemental poussé.

Le ciblage comportemental est une technique de ciblage qui consiste à personnaliser les contenus (articles textuels, produits, publicités), en fonction du comportement des internautes et de l'identification de leurs centres d'intérêt. Le publicitaire peut ainsi choisir :

          ° soit de préparer une offre de publicité précise en amont et de la diffuser uniquement aux individus identifiés comme potentiellement intéressés par le service (on proposera une publicité pour un jeu de rôle en ligne à un enfant ayant consulté des articles sur les jeux vidéo plutôt qu’à une femme intéressée par le salon du mariage) ;

          ° soit de personnaliser en direct l’offre de publicité selon les données comportementales de l’internaute.

Le principal problème posé par le ciblage est le risque de manipulation de certains individus vulnérables.

 

Nos conseils clés

-    Expliquer à l’enfant que ses données personnelles sont précieuses et que des entreprises sont prêtes à payer pour avoir des informations sur lui.

-   Lui apprendre à ne pas cliquer sur les publicités qui s’affichent un peu partout à l’écran, même si elles correspondent à ce qu’il recherche et qu’elles l’intéressent : il doit être conscient que ces publicités exploitent les données dont elles disposent sur lui et cherchent à le manipuler.

-   Installer un add-on sur votre navigateur pour bloquer les publicités

-   Vous pouvez aussi regarder avec votre ado l’excellent web documentaire d’Arte en 7 courts épisodes interactifs, Do Not Track, et en particulier l’épisode 2

Voir les autres questions de la catégorie: 
Exposition personnelle
Modifié le 06/10/2015