DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

BOITE A OUTILS - Contrôle parental

BOITE A OUTILS - Contrôle parental
Questions: 

Mon enfant emprunte ma tablette : est-ce une bonne idée ?

Mon enfant emprunte ma tablette : est-ce une bonne idée ?

Avec les tablettes, Internet à la maison devient tout aussi mobile qu'avec un ordinateur portable. L'intuitivité de ces supports en facilite l'accès aux plus petits, qui peuvent y perdre du temps et se retrouver sur une application inadaptée ou sur le web en un "touch". Quelques précautions s'imposent !

En 2013, l'équipement des foyers en tablettes a explosé. Selon l'étude Junior connect de 2014, 46% des foyers avec enfants en possèdent au moins une et 80% des moins de 7 ans empruntent régulièrement la tablette ou le smartphone de leurs parents. Même si 75% d'entre eux utilisent la tablette pour jouer via des applications, elle devient aussi le support privilégié des enfants pour surfer.

Un écran pour plusieurs usages !

La tablette rassemble en un même support la possibilité d'accéder à une multitude d'usages : jeux, consultation de sites, télévision, vidéos, appareils photos... autant de pratiques qui nécessitent un accompagnement spécifique et qui ne sont pas adaptées à tous les âges.

  • - Préférez les applications qui favorisent  des interactions  "intelligentes".  De nombreuses applications permettent à l'enfant, en étant actif, de développer des compétences. Attention en revanche à l"hyper-interactivité et aux resssources qui incitent à des actions répétitives et compulsives : à la longue elles peuvent énerver et isoler les enfants.
  • - Ne boudez pas pour autant les activités dites "passives".  Se poser un instant pour regarder un beau dessin animé, écouter une chanson, regarder une vidéo... autant de pratiques non-interactives qui ont la vertu de favoriser la concentration et l'aptitude à regarder et écouter.
  • - Choisissez aussi des activités qui peuvent se faire à plusieurs. Tablette ou pas, les enfants aiment surtout jouer ensemble ou avec leur parents. Pour les autres application, conçues pour une utilisation autonome,  une utilisation partagée  pourra aussi être plus profitable à l’enfant.
  • - Ce n'est pas parce qu'il y arrive que tout est bon pour lui ! Certes, l'intuitivité des interfaces tactiles a transformé les tout petits en pros des écrans et il est impressionnant de voir des bébés manipuler une tablette. Mais est-ce pour autant ce qui leur convient ? Après tout, si un enfant est capable de manger tout un pot de Nutella, cela ne signifie pas que c'est bon pour lui :)

Paramètrer sa tablette

Si vous ne pouvez pas être toujours à côté de l'écran avec votre enfant, un paramétrage permet de resteindre l'accès à des applications ou des contenus web.

- Sur Android, les versions récentes ont un système multicomptes permettant de créer des environnements différents pour chaque membre de la famille. Il existe aussi de nombreuses applications de verrouillage pour bloquer l'accès à certaines applications ou créer un espace dédié aux enfants.
- Sur iPad, il n'est pas possible de créer différents profils. Mais la rubrique Restrictions dans les Réglages/Général, verrouillée par un code, permet de limiter l'accès à des applis, d'autoriser ou non les téléchargements ou les achats inapps, voir même de bloquer certains usages web (vidéo, réseaux sociaux...)

Installer un contrôle parental

A partir du moment où les enfants peuvent accéder au web via la tablette, un contrôle parental est recommandé pour les plus jeunes pour sécuriser leur navigation. Comme sur un ordinateur, il existe de nombreuses solutions de contrôle parental, en mode gratuit pour une protection de base ou payante pour accéder à des options complémentaires ou un paramétrage plus fin.


Les applications de contrôle parental remplacent généralement le navigateur installé (qu'il faudra désactivé) par un navigateur sécurisé pour les enfants, bloquant l'accès aux sites préjudiciables. Certains proposent même des outils de gestion en ligne permettant de définir les horaires d'utilisation de la tablette, de contrôler les contenus autorisés ou interdits et même de recevoir  un rapport quotidien l'activité web de son enfant sur sa boite mail.

Quelques conseils pratiques : 

- Même s'il est tentant de laisser vos enfants prendre la tablette familiale pour surfer dans leur chambre, invitez-les plutôt à  l'utiliser dans une pièce commune.
- Comme les jeux vidéo, les applications ont une classification par âge. Soyez vigilants au moment de les télécharger.
- Sur la tablette ou via  des applications, des timers existent pour aider votre enfant à gérer son temps.
- Choisissez plutôt les applications dans les rubriques Enfants des stores : elles contiennent des protections supplémentaires pour éviter que vos enfants n'accèdent à de l'achat intégré ou au web sans votre accord.
- Désactiver l'accès au navigateur et à certaines applications vous permettra de confier votre tablette à votre enfant en toute sécurité.
Comme sur le web, accompagnez votre enfant dans ses choix et ses découvertes d'applications !

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
USAGES - Les 3-7 ans
Modifié le 02/10/2014

Comment fonctionne le contrôle parental sur les consoles de jeux ?

Comment fonctionne le contrôle parental sur les consoles de jeux ?

Plusieurs consoles de jeu permettent de se connecter à Internet, sans quitter la console, afin de jouer en ligne avec d'autres joueurs, de communiquer avec eux voire de télécharger du contenu en ligne, des systèmes de contrôle parental installés sur les consoles de salon et les consoles portables ont été développés.
Ces logiciels permettent de s'assurer que l'enfant évolue sur sa console de jeu sans risquer d'être confronté à des contenus choquants ou inapproprié à son âge. Outre ce filtre, il peut proposer d'autres fonctionnalités comme la limitation/ gestion des temps et horaires de jeux ou la mise en place d'accès restreints à Internet.
De tels logiciels existent en particulier sur la Xbox, la Playstation3 ou la Wii.
Certains jeux vidéo comportent également des systèmes de contrôle parental. Veillez donc à vous renseigner sur les systèmes disponibles sur chacun de vos équipements et jeux.

Attention :
- Le contrôle parental n'est pas installé initialement sur les consoles de salon. C'est à l'utilisateur de faire la démarche pour l'activer
- Tous ces systèmes ne peuvent garantir une sécurité intégrale. Il est donc important que vous demeuriez vigilants.


Chiffres clés :
• 6/ 10 adolescents se sont déjà sentis gênés par le contenu d'un jeu, (images violentes, propos racistes. etc.) *
• 52% des adolescents ont déjà joué à des jeux déconseillés pour leur âge (malgré une bonne visibilité du système PEGI ) *
A retenir :
- Mettre un mot de passe inconnu de l'enfant et qu'il ne peut pas deviner
- Choisissez une question secrète dont vous savez que vos enfants ne connaissent pas la réponse
- Limitation du temps de jeu par le biais du contrôle parental seul ne suffit pas : Le plus important est d'instaurer un véritable dialogue avec l'enfant, afin d'établir ensemble et sereinement les limitations


Plus d'information sur les jeux vidéo : www.pedagojeux.fr

 


*Étude TNS SOFRES : "Enquête sur les jeunes et les jeux vidéo" (novembre 2010)

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
BOITE A OUTILS - Contrôle parental
Modifié le 13/12/2011

Puis-je installer le contrôle parental sur le portable de mon enfant ?

Puis-je installer le contrôle parental sur le portable de mon enfant ?

La connexion à Internet via un téléphone portable est désormais chose courante chez les enfants et les adolescents. 1 parent sur 10 installe le contrôle parental sur le mobile de son enfant.* Comme sur l’ordinateur des logiciels de protection existent effectivement sur ces terminaux.

Ce qu’il faut savoir :

L’activation du contrôle parental devrait normalement être proposé lors de toute ouverture de ligne destinée à un mineur. Il est également possible de le mettre en place sur simple appel à l’opérateur et est gratuit.

Quel que soit l’opérateur, le contrôle parental sur portable permet d’empêcher au minimum l’accès :

- Aux contenus classés « déconseillés aux moins de 16 ans »

- Aux services interactifs de rencontres

- À l’internet.

Attention, les contrôles parentaux n’agissent que sur les accès Internet via les réseaux téléphoniques 3G/4G. Ils ne filtrent pas les accès Internet via wifi !

A retenir :

- Discutez avec votre enfant pour connaitre les contenus, services multimédias et autres téléchargements qu’il consulte ou reçoit. Il pourra par exemple vous montrer de quels jeux il se sert sur son téléphone.

- Si tel est le cas, expliquez-lui les raisons qui vous ont poussé à bloquer tel ou un service multimédia ou un contenu

- Il peut utiliser son mobile pour dialoguer en direct avec ses amis. Rappelez-lui quelques règles de bases :

• Prendre un pseudo qui ne ressemble pas à son nom

• Ne jamais communiquer ses coordonnées personnelles

• Ne pas accepter de rendez-vous avec un inconnu.

- Enfin, sachez que les contenus et services multimédias que votre enfantl utilise figurent sur la facture détaillée de son abonnement.

 

*Étude TNS SOFRES : "Enquête sur les jeunes et les jeux vidéo" (novembre 2011)

Voir les autres questions de la catégorie: 
BOITE A OUTILS - Contrôle parental
Modifié le 13/12/2011

Contrôle Parental - Résultats des tests de la Commission européenne Janvier 2011

Contrôle Parental - Résultats des tests de la Commission européenne Janvier 2011

La Commission européenne a publié en janvier 2011 les résultats d'une étude dont il ressort que, si 84 % des programmes informatiques testés permettent de bloquer l'accès à certains sites web, ils sont moins performants pour filtrer le contenu du «web 2.0», comme les réseaux sociaux ou les blogs.Par ailleurs, il n'existe sur le marché qu'un petit nombre de produits capables de filtrer les contenus web accessibles depuis un téléphone portable ou une console de jeu alors que, de nos jours, un enfant sur quatre en Europe se connecte à internet de cette manière.

 

Dans le même temps, une enquête EUKidsOnline, également financée par le programme de l'UE Safer Internet (dont fait également partie Internet Sans Crainte), a permis de constater qu'un quart seulement des parents dans l'UE utilisent des logiciels de contrôle parental pour surveiller, suivre ou filtrer l'activité de leurs enfants sur le net.

L'étude publiée porte sur l'analyse de 26 outils de contrôle parental pour ordinateurs personnels, 3 outils pour consoles de jeu et 2 pour téléphones portables. En voici les principaux résultats :

  • Les logiciels existants sont globalement efficaces pour filtrer le contenu en ligne réservé aux adultes
  • 20 % au moins des sites présentant des contenus inappropriés pour les enfants, et notamment des sites incitant les jeunes à commettre des actes de violence dirigés contre eux-mêmes (en encourageant l'anorexie, le suicide ou l'automutilation), risquent encore de passer à travers les mailles du filet.
  • À l'inverse, il arrive que des sites offrant des contenus spécialement destinés aux enfants soient bloqués.
  • Il existe peu d'outils capables de filtrer les contenus du «web 2.0» (comme les réseaux sociaux, les forums, les blogs), de bloquer la messagerie instantanée, d'empêcher le «chatting» ou de filtrer les listes de contacts.
  • En ce qui concerne le contrôle parental des téléphones intelligents et des consoles de jeu, les produits disponibles sur le marché ne permettent pas toujours de filtrer le contenu web, alors que 31 % des enfants en Europe accèdent à internet depuis leur téléphone portable et que 26 % s'y connectent à l'aide de leur console de jeu.

 

Voici le tableau récapitulatif des notes attribuées aux 26 logiciels testés au cours de cette étude

 

MOINS DE  10 ANS

classification control parental

PLUS DE 10 ANS

L'énquête Eukidsonline pointe, quant à elle, qu'au niveau européen :

  • Un quart seulement des parents européens utilisent des outils de contrôle parental ou conservent un historique de navigation de leurs enfants
  •  Hormis l'utilisation des outils de contrôle parental, 70 % des parents interrogés déclarent dialoguer avec leurs enfants à propos de leurs activités sur internet, et 58 % affirment garder un œil sur leurs enfants lorsqu'ils sont en ligne.
  • Plus de la moitié des parents prennent aussi des initiatives concrètes consistant, par exemple, à donner aux enfants des conseils sur l'attitude à adopter vis-à-vis de leurs interlocuteurs sur internet (56 %) et à leur parler ouvertement de ce qui pourrait les perturber (52 %).

 

Voir les autres questions de la catégorie: 
BOITE A OUTILS - Etudes
Modifié le 24/05/2011

Comment installer le contrôle parental, où le télécharger ?

Comment installer le contrôle parental, où le télécharger ?

Si la grande majorité des parents connaissent l’existence de logiciels de contrôle parental, ils n’étaient que 37% en 2007 à l’avoir installé. Or ces logiciels de contrôle parental sont disponibles gratuitement auprès de tous les Fournisseurs d’Accès à Internet et ne sont pas compliqués à installer.

Des logiciels payants sont également commercialisés. Les guides d’utilisation accompagnant ces outils permet en général une mise en place fonctionnelle en moins de 30 minutes. Quant à l’efficacité des diverses solutions proposées, elle fait l’objet de plusieurs test, dont les tests d’évaluation bi-annuels consultables sur le site de la Délégation aux Usages de l’Internet et celui de e-Enfance

Nos conseils clés :
• Les logiciels gratuits sont à télécharger directement sur le site du fournisseur d’accès.
• Il est tout à fait possible d’utiliser le logiciel de contrôle parental d’un fournisseur d’accès qui n’est pas celui auquel on est abonné.
• Aucun logiciel de contrôle parental n’est 100% fiable. Certains le sont plus que d’autres, sur certains points ou sur d’autres. Consulter les tests publiés régulièrement. En tenant à l’esprit que ces logiciels évoluent très rapidement.
• On dit tout et son contraire du contrôle parental du point de vue confort d’usage et efficacité: le tester en corrigeant ses réglages selon ses propres critères reste le meilleur moyen de se faire une idée.

Modifié le 07/02/2009

Qu’est ce que le contrôle parental ? Comment ça marche ?

Qu’est ce que le contrôle parental ? Comment ça marche ?

Le contrôle parental est un logiciel qui limite les risques, pour les enfants, de tomber sur des contenus qui ne leur sont pas destinés et qui propose des outils pour gérer l’utilisation d’Internet par les enfants.
Tous les fournisseurs d’accès à Internet mettent à disposition de leurs abonnés, gratuitement, de tels logiciels, que l’on peut télécharger sur leurs sites. Des versions payantes sont également commercialisées.

Pour restreindre l’accès à certains sites, il existe 3 types de listes permettant de définir les critères de restriction d’accès, correspondant à différentes stratégies de protection.
Liste de mots clés : cette liste bloque l’accès aux sites contenants ces mots dans les urls ou dans les pages du site.
Liste noire : c'est une liste de sites interdits, généralement mise à jour à chaque connexion par le logiciel mais qui n’est pas exhaustive. Tous les sites mentionnés dans cette liste sont bloqués par le logiciel l’utilisant.
Liste blanche : c’est celle des sites autorisés par le logiciel (il est à tout moment possible d’ajouter et supprimer des sites dans cette liste). Tous les sites qui ne figurent pas dans la liste blanche seront bloqués par le logiciel.

La liste blanche est une solution sûre mais très restrictive : c’est sans doute la meilleure pour des enfants en bas age, moins pour des plus grands qui ont besoin de pouvoir naviguer librement pour faire des recherches, que ce soit pour le collège ou pour leurs loisirs.

Le logiciel de contrôle parental peut aussi :
• Réglementer les horaires de connexion selon des plages horaires définies par les parents.
• Empêcher la saisie d’informations personnelles (la fiche d’identité permet de modifier automatiquement certaines données si l’enfant tentait de les rentrer dans un formulaire par exemple)
• Bloquer l’accès à certaines applications.
• Limiter l'accès à des jeux ou à d'autres logiciels
• Consulter l’historique des sites visités (en activant l’option « sites visités »).

Compte tenu de ses multiples fonctions, il est important de bien paramétrer le logiciel de contrôle parental, afin que son utilisation soit adaptée à l’âge et la maturité de l’enfant, et au mode d’éducation des parents.

Nos conseils clés :
• Installer le contrôle parental dans avec l’enfant et l’informer sur l’intérêt de ce logiciel pour ne pas susciter la frustration et l’envie de transgresser les règles.
• Définir les objectifs de l’installation de ce logiciel. A qui s’adresse t’il ? A quoi va-t-il servir ?
• Paramétrer le logiciel pour opérer des choix en fonction de l’âge de l’enfant et de sa maturité à surfer seul.
• Etre conscient qu’il n’est pas infaillible et que sans éducation et une relation de confiance, il est insuffisant
• Contacter le fournisseur d’accès ou (le vendeur du logiciel s’il est payant) en cas de souci d’installation

Modifié le 16/01/2009
LIENS
Et aussi sur le site
Et ailleurs sur le net

- www.generationcyb.net : un article pour mieux comprendre le fonctionnement des différents types de logiciels de contrôle parental