DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Windows Live Messenger se retire et laisse la place à Skype.

Comme annoncé le 8 avril 2013 dernier par Microsoft , Windows Live Messenger c'est fini !

Présent sur les ordinateurs et téléphones mobiles des adolescents notamment, Messenger a pris de plein fouet la vague des réseaux sociaux et de leurs messageries intégrées.
Car la mode du tchat est progressivement passée. Alors qu'il avait lui-même balayé dès 2005 l'usage de l'email chez les adolescents, MSN s'est fait rattraper par les SMS illimités, le tchat Facebook en 2011 ainsi que Skype. Aujourd'hui, ce sont les messageries instantanées sur mobile qui ont le vent en poupe, à l'image de WhatsApp, qui selon les rumeurs serait en négociation avec Google pour se faire racheter près d'un milliard de dollars.

A côté de Skype, cela faisait à l'évidence une messagerie de trop, surtout à l'heure où les internautes ont migré sur Facebook. Les 100 millions d'utilisateurs du logiciel sont désormais invités à migrer vers Skype, qui récupère automatiquement tous leurs contacts et prend ainsi le relais. Il vous suffit de télécharger Skype et d'entrer vos identifiants Windows Live.

Pour rappel, Skype permet de passer des appels gratuits en VoIP entre utilisateurs Skype, qu'il offre des tarifs économiques vers les fixes et mobiles à l'étranger, la possibilité de passer des appels vidéo, ainsi qu'un service de messagerie instantanée. Avec ses fonctions plus sophistiquées, son penchant plus marqué pour des usages professionnels, Skype, lancé en 2003, peut encore espérer résister au mouvement.