DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Réseaux sociaux, les nouveautés de la rentrée

Google +, Pinterest , Youtube, et Twitter présentent leurs nouvelles fonctionnalités de la rentrée

 

Google et sa plateforme de vidéo Youtube

Google vient d'annoncer que les commentaires postés sur Youtube, seront dorénavant liés aux comptes Google+ des internautes. 

Selon Google, cette nouveauté répond à une volonté de mettre en avant les contenus qui importent le plus aux internautes.
Ainsi, les internautes verront en priorité dans le fil de commentaire ceux des personnes appartenant à leurs cercles d'amis Google +.
Conçue pour minimiser le volume de commentaires indésirables, elle se différencie du système actuel, basé essentiellement sur l'ordre chronologique .
Il sera également possible de poster un commentaire de façon "privé" et choisir de ne le laisser public que pour certains cercles ou certaines personnes en particulier.
Les propriétaires des vidéos verront également d'ici quelques mois apparaitrent de nouveaux outils pour modérer les conversations. Ils auront notamment la possibilité de regarder les commentaires avant de les approuver, ou au contraire, d'approuver automatiquement tous les posts venant de certaines personnes de confiance. 

Cette nouvelle fonctionnalité sera lancée, dans un premier temps, sur l'onglet "Discussion" des chaînes YouTube, avant d'être étendue à toutes les vidéos.

Cette annonce confirme la tendance croissante des acteurs multi-plateformes à croiser les données utilisateurs issues de leurs différents services.
Une tendance qui pose à nouveau la question de la protection de la vie privée et met toujours plus à l'ordre du jour la nécessité, pour les internautes de mieux comprendre ce qu'il advient de leurs données pour choisir, en connaissance de cause, lesquelles ils souhaitent donner à qui...


Côté Google Search
Après leur mise en place sur Google Plus en mai dernier, Google introduit les hashtags sur Google Search.
Il est désormais possible de lancer une recherche par hashtags directement dans la barre de recherché Google: vous obtiendrez sur la droite quelques exemples de posts Google+ associés au hashtag concerné.
Pour l'instant,cela ne fonctionne que si vous utilisez l'interface anglaise.

google hashtags

 

Pinterest

Concernant la publicité, Pinterest annonce l'introduction de Pins sponsorisés.
Pour rappel la start-up propose aux utilisateurs "d'épingler" des photos et coups de cœur sur un tableau. Concrètement, les Promoted Pins reprendront le même fonctionnement que l'on retrouve sur Twitter et Facebook.
Ainsi, il sera possible pour les annonceurs de payer une certaine somme d'argent afin d'assurer la visibilité de leurs publications sur le réseau social.
Néanmoins, Pinterest mett en place des règles pour les annonceurs afin de ne pas faire fuir les utilisateurs du réseau social, telles que l'interdiction des bannières pub sous forme de fenêtres publicitaires ou encore la possibilité pour l'utilisateur d'identifier rapidement les bannières pub par rapport à un Pin standard.

Encore et toujours de la publicité ciblée évidemment puisque les Pins sponsorisés seront affichés de façon "pertinente" c'est à dire en fonction des contenus du profil de l'utilisateurs.
Une nouveauté qui vient illustrer le développement actuel du "profiling", technique commerciale basée sur les données que les utilisateurs laissent sur Internet. Et que l'on retrouve chez Twitter qui se lance également dans cette direction (voir ci-après).

Concernant les nouvelles fonctionnalités, les pins changent de design. Les articles épinglés mentionneront davantage d'informations qu'auparavant : titre, auteur, description et lien. Ils seront repérables et organisables plus facilement pour les utilisateurs. 

Déjà disponibles sur le web, les nouveaux pins arriveront bientôt sur mobile. Le réseau social offre aussi, désormais, la possibilité d'enregistrer des éléments dans une liste de lecture.

 

pinterest 2013

 

Twitter

Là où les réseaux de télécommunications classiques peuvent se révéler défaillants (saturation du réseau ou infrastructures H.S ect) lors d'une catastrophe naturelle, Twitter semble être le moyen le plus sûr de faire passer son information de manière virale . Rappelons le souhait du Japon de mobiliser Twitter en cas de catastrophe.

Twitter lance donc ses « alertes Twitter » via un système de notifications délivrées en cas de force majeure.
Seules les institutions publiques et les ONG (Organisations non gouvernementales) seront habilitées à diffuser ces messages.
Une fois abonnés, les utilisateurs pourront recevoir ces notifications sur leur téléphone.

Enfin, depuis mai dernier, Twitter autorise également la publicité ciblée, qui permet désormais aux publicitaires de collecter encore plus de données des utilisateurs par le biais des mots-clés apparus dans leurs derniers tweets (et non plus d'algorithmes faisant ressortir leurs centres d'intérêt).
Cette fonctionnalité vient d'être complétée par de nouveaux outils de recommandation. Dès aujourd'hui, les utilisateurs recevront des « recommandations personnalisées » leur indiquant que plusieurs membres de leur réseau suivent le même utilisateur ou le retweetent beaucoup. Elles seront envoyées via notification push, sur Android et Ios - après accord utilisateur.