DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Que deviendront vos données après votre mort ? La réponse Google

Corolaire à la problématique des traces, le débat sur ce que deviendront nos données après la mort agite les esprits depuis un moment. Facebook par exemple propose aux proches des personnes décédées une procédure permettant de fermer ou de transformer leurs comptes en espace de mémoire inactif.

Google lui, annonce la mise en place d'une solution de votre vivants à destination des utilisateurs de Gmail, Google +, Picasa, Youtube et Blogger La nouvelle fonctionnalité " gestionnaire de compte inactif" permet au détenteur d'un compte, soit de demander à ce que ses données soient détruites automatiquement après plusieurs mois sans activité ( de 3 à 12 mois au choix) , soit de les transférer aux proches qu'il a désigné et ceci sous forme de fichiers zip. Le nombre des proches ne peut excéder 10 personnes mais il est possible de spécifier quelles données devront être envoyées à qui. Efficace pour planifier sa vie numérique après sa mort.

Et si c'était une blague, une usurpation d'identité ? Google a déclaré qu'il vérifiera systématiquement que le détenteur du compte est bien mort en envoyant un petit mail à une adresse de vérification. Qui répondra sera considéré vivant et la procédure d'héritage ou suppression de données posthume sera désactivée.

Concrètement, vous pouvez accéder à ce gestionnaire à travers vos paramètres de compte en suivant le chemin suivant :Compte > gestion de compte > gestionnaire de compte inactif > paramétrer