DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Publicité TV sur les jeux d'argent en ligne : le CSA annonce les conditions

Aujourd'hui, Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a dévoilé le dispositif visant à réglementer la publicité à la télévision et à la radio pour les opérateurs de jeux d'argent et de harsard en ligne.

L'ouvertude à la concurrence des jeux d'argent et de hasard  laisse en effet craindre un afflux massif de publicité incitant les internautes à se lancer dans ces pratiques que l'on sait particulièrement attirantes et addictives. Dont les mineurs, non autorisés en théorie à s'inscrire sur ce type de site (mais susceptibles de contourner  les contrôles d'identité / d'âge  dont on sait qu'ils posent problème sur ces sites) et cible potentiellement intéressante pour les opérateurs en question, en raison de leur forte consommation de jeux.

En ce qui concerne la protection des mineurs, le texte du CSA précise les services et programmes durant lesquels ne pourront pas être diffusées de publicités sur les jeux d'argent et de hasard en ligne : il s'agit de ceux s'adressant aux mineurs, enfants et adolescents, ainsi que les plages de 30 minutes situées avant et après ces programmes. A charge, pour les chaines de déterminer les programmes qu'ils considèrent s'adresser à ces cibles (les programmes grands publics seront-ils concernés ?).

Ce texte ne fait en revanche pas figure de loi. Il s'agit d'une "charte de bonne conduite" reposant sur le principe de  l'autorégulation, le CSA comptant sur la responsabilisation des télévisions et des chaînes de radio pour assurer sa bonne application. Après une période d'observation du fonctionnement de ce dispositif, le CSA fera part fin janvier prochain d'une nouvelle délibération. 

Il ne couvre pas non plus la publicité sur Internet, territoire naturellement privilégié pour ce type de sollicitation.

A suivre  de près donc....