DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Nouvelle campagne « Agir contre le harcèlement à l'école» lancée par le ministère de l'Education nationale

Suite aux résultats d'une enquête menée auprès de 18.000 collégiens par le ministère de l'Education nationale sur la violence au collège, 1 collégien sur 10 se dit victime de harcèlement: «sévère» pour 6% d'élèves, «modéré» pour 4%.

Afin de combattre ce phénomène, la campagne de sensibilisation « Agir contre le harcèlement à l'école» se présente sous forme de trois petits films « viraux » très réalistes représentant des situations de harcèlement entre élèves et mettant en garde contre leurs effets.

Ces trois films mettent en scène autant de formes de harcèlements via le regard du même élève témoin: insultes et mise à l'écart pour l'un, harcèlement sexuel et diffusion de rumeurs infondées pour l'autre et le problème de "cyberharcèlement" via des smartphones pour le dernier.
Le témoin finit par réagir et défendre la victime avec ce message de fin: "Avant qu'il n'en garde des traces à vie, agissons".
"Le rôle des témoins est primordial [...] Cela permet de faire prendre conscience que c'est le collectif qui doit réagir", a ajouté M. Debarbieux.

 


Campagne contre le harcèlement à l'école (2/3) par France3Nord-Pas-de-Calais


Depuis mardi, ces spots sont diffusés sur internet via les plateformes vidéos Dailymotion et YouTube, ainsi que sur France Télévisions avec un objectif de "contagion" via la Toile, explique Alexandre Montay, délégué à la communication du ministère.
L'objectif ? Lever les tabous sur ce phénomène et responsabiliser élèves, parents et personnels de l'Education nationale pour combattre ce danger.

Le site d'information permet quant à lui :
- de répondre aux questions pratiques "Que faire?" ou "Qui contacter?", par exemple, via le numéro Vert 0820.200.000 de la ligne d'écoute du programme Safer Internet France Net écoute contre le cyberharcèlement.
- écouter des paroles d'experts, comme les pédopsychiatres Nicolas Catheline et Marcel Rufo
- un "petit quizz introspectif" permet de tester ses savoirs sur le harcèlement.
Le harcèlement sur internet reste un phénomène essentiellement réel.
De son côté, l'étude européenne Eukidonline (2010) indique que les cas de harcèlement en ligne, en France, représenteraient moins du quart des problèmes (27% des jeunes déclarent avoir été victimes de harcèlement en face to face sur les 12 derniers mois - 6% de harcèlement en ligne). Ces chiffres portent sur l'expérience de l'enfant à l'école et hors école.

• Plus d'information sur le harcèlement en ligne ICI