DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Non, les jeunes internautes ne savent pas tout !

Les résultats d'une étude de Eukids online réalisée auprès de 25.000 internautes européens de 9 à 16 ans viennent confirmer que l'expertise des jeunes internautes a largement été sur-évaluée ces dernières années.

Exit le mythe de l'adolescent tout puissant sur le web. Interrogés à ce sujet, seuls 33% des jeunes déclarent penser qu'il est tout à fait exact qu'ils "savent beaucoup de chose sur Internet" tandis que 50% estiment que c'est "un peu vrai".

Concernant leurs capacité à juger de la véracité de l'information, à se protéger et protéger leur données, les chiffres parlent d'eux-mêmes :

> Moins de la moitié des 11-13 ans savent comment bloquer des messages indésirables, les deux-tiers ne pensent pas à croiser leurs sources lorsqu'ils consultent des sites et 67% ne savent pas paramétrer leurs comptes sur les réseaux sociaux (où ils ne devraient pas être à cet âge mais s'aventurent souvent)

> Parmi les 14-16 ans, les choses s'améliorent mais sont loin d'être parfaites. 25% ne sont toujours pas capable de bloquer des messages ou contacts, 31% de paramétrer leur compte Facebook, 36% d'effacer leur historique de navigation et 35% de comparer leur source.

Autant dire que l'éducation critique à Internet reste un champs où parents et enseignants peuvent à juste titre s'investir, même si - et surtout parce que - les jeunes internautes cliquent souvent plus vite que leur ombre !