DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Nathalie Kosciusko-Morizet propose d'intégrer le numérique au plan de relance

Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat chargée du Développement de l'économie numérique travaille actuellement sur ‘’un volet numérique du plan de relance".


Après son voyage en Asie (Corée et Japon) NKM a répondu aux questions du journal La tribune, s'exprimant sur les projets de son ministère en matière de développement du numérique en France. Dans cet article, la ministre précise notamment qu’elle n’est pas seulement en charge de l’économie numérique mais aussi de la société du numériue et qu’elle compte bien ne pas dissocier les performances numériques des usages comme elle a pu le constater en Corée. Par ailleurs, outre les projets qui concernent le développement d’une télé mobile personnelle, NKM s’est donné pour mission principale de rétablir un plan d’actions numériques dans le plan de relance.


C’est d’ailleurs à ce sujet qu’elle a rencontré très récemment Philippe Devdjian, ministre de la relance. Mais NKM souligne la difficulté d’intégrer le numérique au plan de relance qui est basé sur un développement avec une échéance à court terme qui serait 2010. Elle met l’accent sur l’importance de favoriser les investissements privés, ce qui semble être possible puisque le numérique est un domaine où l’initiative privée ne manque pas. Par ailleurs, il est du devoir des pouvoirs publics de les stimuler par la mise en place de conditions favorables et ce notamment en créant et en permettant de nouveaux usages. La Caisse des Dépôts a été consulté sur cette thématique pour accélérer les mesures du plan numérique 2012 liées aux projets d’investissement dans le haut débit des collectivités territoriales.


Les nouveaux usages directement liés à ces nouvelles performances seraient par exemple : le télétravail, l’e commerce, l’e administration avec l’authentification via une carte d’identité électronique. Cette carte d’identité électronique sortira très prochainement, c’est une des priorités de NKM… Mais selon NKM, ce plan de développement ne pourra fonctionner que dans de meilleures conditions … et le fait que les pouvoirs aient un discours globalement négatif envers les nouvelles technologies et internet ne favorise pas l’émergence d’un tel plan. NKM souhaite par ailleurs rétablir un équilibre dans le discours afin de redonner un sens à internet et surtout de redonner confiance dans ces nouveaux outils.

La Délégation aux Usages d’Internet étant nouvellement sous sa responsabilité en co-tutelle, on peut imaginer que des projets dans ce sens seront menés cette année et pourquoi pas dans le cadre d’Internet Sans Crainte…