DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Le 9 Mai, fêtez l'Europe !

 

logo fête de l'europe

Le 9 mai 1950, Robert Schuman, ministre français des affaires étrangères prononçait au Quai d’Orsay la désormais célèbre "déclaration Schuman" reproduite ci-après, où il proposait la création de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier. Véritable acte de naissance de l'Union européenne ce projet reçu positivement par les gouvernements allemand, italien, belge, néerlandais et luxembourgeois proposait pour la première fois à ces pays de déléguer une partie de leur souveraineté à une Haute Autorité, supranationale et indépendante. C’est en référence à ce discours que, depuis 1985, tous les Etats membres de l’Union européenne célèbre le 9 mai la »Journée de l’Europe »

 

Des manifestations festives de toutes sortes sont organisées dans toute la France Samedi 9 Mai à cette occasion.

A Paris, la manifestation officielle, organisée à l'initiative du Secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, avec le Service d'information du Gouvernement et le soutien de nombreux partenaires aura lieu au Champs de Mars, de 11h00 à 16h00 avec :
• Lâcher de ballons aux couleurs de l'Europe à 11h 30 en présence de Bruno Le Maire, Secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes
• Lancement de la caravane civique européenne de l'Association civisme et démocratie (CIDEM)
• Concerts gratuits de 11 h 00 à 16 h 00 • Atelier européen d'arts plastiques et graphiques
• Tournoi de football junior aux couleurs européennes

Pour connaître le programme dans votre région, rendez-vous sur le site www.touteleurope.fr ou cliquez ici

 

La déclaration Schuman

Les progrès de l'idée européenne, les différentes réalisrobert schuman, quai d'orsay 1950ations de l'après-guerre tout comme les premiers effets de l'aide américaine ont entretenu une lueur d'espoir mais il manque à la construction européenne un projet d'envergure, pragmatique et aux objectifs précis. Beaucoup sont tentés de bâtir l'unité sur des fondations atlantiques mais des hommes comme Jean Monnet et Robert Schuman considèrent que la dynamique à créer doit être avant tout le fait des seuls Européens et permettre une réconciliation franco-allemande basée sur des relations de solidarité. Ils considèrent en outre que la France doit absolument reprendre l'initiative et proposer une politique allemande et européenne novatrice, devant les impatiences croissantes de Washington et Londres. Etabli dans le plus grand secret par Jean Monnet et quelques collaborateurs, le programme de création d'un pool charbon-acier est transmis, le 3 mai 1950, sous forme d'un mémorandum au ministre français des Affaires étrangères, Robert Schuman. Celui-ci agit immédiatement. Bousculant les habitudes et les convenances, il décide de jouer sur l'effet de surprise. Le 9 mai 1950, dans une déclaration devenue célèbre, il révèle la teneur du plan dont seul le chancelier Adenauer a été informé quelques heures plus tôt. C'est la naissance de la Communauté européenne du Charbon et de l'Acier qui suscite l'enthousiasme des opinions publiques et recueille l'approbation des gouvernements allemand, italien, belge, néerlandais et luxembourgeois. Pour la première fois dans leur histoire, il est proposé aux gouvernements de déléguer une partie de leur souveraineté à une Haute Autorité, supranationale et indépendante.