DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Lancement du Safer Internet Day au ministère de l'Éducation nationale

Le Safer Internet Day a été lancé ce mardi 7 février au Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de Recherche (MENESR) en présence de Najat Vallaud-Belkacem. Une table ronde était organisée avec les membres du programme Safer Internet France sous l'égide de l'Agence du Numérique, Internet Sans Crainte, Net Ecoute et Point de Contact, ainsi que des partenaires Safer Internet : l’Agence du Numérique, la DNE, les fédérations de parents d'élèves FCPE et PEEP, la CNIL, le réseau CANOPE, le CLEMI et la Ligue de l'enseignement.


Une belle opportunité, en cette journée du SID initiée par la commission européenne et célébrée aujourd'hui dans plus de 110 pays dans le monde, de réunir les partenaires du programme autour de la ministre pour évoquer les enjeux de l'éducation au numérique et à l'Internet responsable.

Cette rencontre a également été l’occasion de mettre en lumière les « initiatives complémentaires, d'écoute, de réponses et de mobilisation sur le terrain », selon Deborah Elalouf, Présidente de Tralalere (opérateur d’Internet sans Crainte), mises en œuvre par les partenaires du programme.

 

                             

 

La Ligue de l'Enseignement et Internet Sans Crainte ont ainsi lancé le programme des ambassadeurs Internet Sans Crainte, qui va permettre à 500 volontaires en service civique, formés par les équipes d'ISC, de sensibiliser le public scolaire et périscolaire aux questions et enjeux du numérique et ainsi d’œuvrer à l'éducation au numérique pour tous.


La FCPE est revenu sur « Parents parlons-en ! Harcèlement », une série de 5 vidéos réalisées par la FCPE, la MAE et Tralalere. Dans un contexte où « deux à trois enfants par classe connaissent le harcèlement ou le cyber harcèlement », comme l’a souligné Justine Atlan, Présidente de l'association e-enfance (opérateur de Net Écoute), et où les parents sont souvent « démunis », selon Jean-Hervé Le Niger, vice-président de la FCPE, ces vidéos ont pour objectif d’accompagner les parents dans l’e-parentalité et de favoriser le lien école-maison.


La CNIL a pu revenir sur la création de parcours M@gistère de formation continue en ligne, dans le cadre d’une convention avec le MENESR, ainsi que sur son référentiel de formation des élèves à la protection des données. Occasion d’évoquer l’intégration à venir de ressources CNIL dans un parcours Vinz et Lou.

 

Le rôle clé du CLEMI et du réseau CANOPÉ en matière d’éducation aux médias a été souligné, ainsi que la pertinence d’une articulation entre leurs actions avec Internet sans Crainte et ses outils.


« L'un des enjeux que l'on a collectivement », a estimé Deborah Elalouf, « est maintenant de réussir à coordonner harmonieusement » toutes ces initiatives.

 

                          

 

À l'initiative d’Internet sans Crainte, un atelier Vinz et Lou était organisé dans le même temps dans les locaux du ministère et animé par l'association deci-dela, en présence de la ministre. L'occasion pour Najat Vallaud-Belkacem de se mêler aux jeunes enfants en pleine séance de sensibilisation sur le cyber harcèlement, d'échanger avec eux sur ces questions sensibles et de voir comment l'association deci-dela arrive à faire parler et réagir les enfants avec les ressources Vinz et Lou de Tralalere. Une élève qui s’est révélée très attentive !