DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

La gestion des données d'Acadomia fait scandale

La CNIL a publié sur son site une délibération en date du 22 avril 2010,portant sur la gestion très problématique des données privées par la société AIS du Groupe Acadomia, leader du soutien à domicile, qui a donné suite à un avertissement

Un contrôle de la CNIL dans les fichiers de la société a en effet mis en avant une gestion catastrophique des données personnelles des enseignants, parents et enfants. Elle reproche à l’entreprise la constitution de fiches sur les élèves et enseignants sans demande préalable. Plus grave, la CNIL a relevé la présence de centaines de milliers d’informations les concernant, souvent illégales (comme le numéro de sécurité sociale) et des commentaires insultants et menaçant le secret médical et la vie privée des enfants.

Florilèges côté parents « le père est un gros con il ne veut pas payer les cours de sa fille », « Gros con ! imbuvable !! « parisien frustré !!!! psyco rigide ! », « Mere salope », « père pas malin du tout ( voir crétin).

Côté élèves, ce n’est pas mieux : «saloperie de gamin », « a fait des vols, drogue », « va aller passer en février test neurologique a marseille (car enfant adopte ! sa mere lui ayant fait boire de l'alcool etant bebe !) », « narcoleptique ; hypersomniaque, tentatives de suicide, varie de la boulimie & anorexie + a perdu son gd-père », « s'est teinte en blonde toute seule et n'importe comment. Elle s’est fait un piercing dans le dos de sa mère… »

Le Groupe Acadomia, tout en reconnaissant des erreurs, argue que les fiches contrôlées et incriminées ne concernent qu’une toute petite minorités des fiches du groupe et se déclare choqué par la publication de cet avertissement avant condamnation juridique. Le groupe va exercer un recours dans le Conseil d’Etat.

Lire la délibération de la CNIL

Lire la réponse d'Acadomia