DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Jouets connectés : quel danger en matière de données ?

On peut deviner qu’en 2015, dans le prolongement des années précédentes, davantage encore de jouets connectés seront offerts aux enfants à l’occasion des fêtes de fin d’année. Cadeau idéal ou dangereux ?

 

Alors que Mattel lance ce mois-ci sa nouvelle Barbie « Hello Barbie », équipée d’un micro et d’un haut-parleur et connectée au Wi-Fi, et alors que le fabricant de jouets et notamment de tablettes pour enfants VTech a récemment reconnu avoir été piraté et s’être fait volé les données de plusieurs millions d’enfants et de clients, la controverse sur les jouets connectés est relancée.

Les jouets connectés, ce sont ces jouets dotée d’une liaison Internet en Wi-Fi, et qui échangent donc des données avec les serveurs de leurs fabricants. Il peut s’agir de poupée reconnaissant la voix et capable de répondre à des questions simples en consultant la base de données de questions et de réponses sur le serveur de son fabricant, un bracelet qui fait des bruits différents selon les mouvements du corps, etc.

Le problème réside dans la collecte des données effectuées par ces jeux connectés. Souvent équipés d’un micro, ils peuvent enregistrer et transmettre les conversations à proximités ; ceux dotés d’une caméra peuvent de surcroit enregistrer des images. Nom, âge et goûts de l’enfant, tout est bientôt transparent … Ce qui pourrait constituer une formidable base de données pour des publicitaires !

Mais si les fabricants de jouets se défendent de vouloir utiliser ces données à l’heure actuelle, le second problème concerne la facilité pour un tiers d’accéder à ces données. En effet, au-delà du piratage des serveurs du fabricant de jouet, des individus malintentionnés peuvent relativement facilement avoir accès aux données enregistrées par une poupée. Dans le cas d’Hello Barbie, un simple mot de passe suffit pour avoir accès à son « compte », aux informations relatives à son utilisation par l’enfant.

Photos, enregistrements audio, messages, toutes ces données sur l’enfant et sa famille pourraient-elles être rendues encore plus accessibles à cause des jouets connectés ? C’est très probable.