DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Les Français et leur mobile : la sécurité des données personnelles

Norton by Symantec a publié hier une étude concernant les usages des Français en matière de téléphones mobiles.

Les Français et leur mobile ; une relation fusionnelle

- 33% déclare ne pas pouvoir se passer de leur téléphone
- 21 % indique que ce serait l'un des deux objets personnels qu'ils sauveraient en cas d'incendie chez eux.

Bien que leur téléphone soit primordial dans leur quotidien, peu prennent les mesures nécessaires pour sécuriser ces derniers ainsi que leurs contenus.

Ils sont encore nombreux à ne pas se préoccuper de sécuriser leurs appareils et leur contenu :
- 59 % effectuent des achats à partir de leur appareil mobile sans mode de paiement sécurisé
- 47 % indique ne pas télécharger automatiquement des applications provenant de sources fiables
- 36 % ne protège pas leurs appareils et leurs contenus avec un mot de passe

Selon l'enquête, 1 Français sur 20 a déjà été victime de la cybercriminalité mobile.

NB : en cas de perte ou de vol, vos informations personnelles stockées sur l'appareil peuvent être compromises et potentiellement exploitées, dont :

- les e-mails personnels
- l'accès potentiel aux correspondances et documents professionnels
- les mots de passe pour d'autres comptes en ligne ou encore ceux des relevés bancaires.


Attention aux arnaques : spams attack

« Vous avez gagné 3000 euros, appelez au 08...»
Dans un communiqué publié mercredi 27 mars, la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) vient d'appeler les consommateurs à la vigilance.

Elle invite les destinataires des spams à transférer ces derniers par SMS au 33700*.
Ce dispositif de signalement a été mis en place par les opérateurs membres de la Fédération française des télécoms (FFT) et les éditeurs de services en 2010.
Dès que vous signalez un spam, vous recevez un accusé de réception vous demandant de préciser le numéro émetteur.

Les opérateurs prennent alors contact avec l'éditeur de services et lui demandent de cesser son activité. S'il refuse, ils lui coupent la ligne, et résilient son contrat.

Le spam, sur mobile ou sur internet, est interdit dans l'Union européenne - à l'inverse des Etats-Unis. En France, la loi pour la confiance en l'économie numérique interdit la prospection par e-mail ou SMS sans l'accord préalable du destinataire sauf si le client est sollicité pour une offre analogue à celle qu'il a déjà achetée

Attention: tous les SMS commerciaux ne sont pas des spams.
Néanmoins, si vous avez donné votre accord pour en recevoir, mais que vous souhaitez arrêter les messages, il vous suffit de répondre "stop".

NB : L'envoi du stop ne fonctionne que pour les numéros expéditeurs à 5 chiffres commençant par 3, 4, 5, 6, 7 ou 8. Il s'effectue au prix d'un SMS normal. Il est inclus dans la plupart des forfaits des opérateurs mobiles.

Si vous souhaitez limiter le risque de recevoir un spam, ne laissez pas votre numéro de mobile sur les questionnaires commerciaux.


*gratuit pour les clients de Bouygues Telecom, Orange et SFR. Chez les autres opérateurs, cela coûte le prix d'un SMS normal.

 

Source / Source