DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Un Facebook pour les moins de 13 ans ?

Selon une étude menée par le magazine américain Consumer Reports, 7 millions d'utilisateurs Facebook seraient mineurs, dont 5 âgés de moins de 10 ans. MinorMonitor complète ces chiffres et indique qu'ils seraient près de 38% des moins 18 ans à surfer sur le premier réseau social. Rien d'étonnant quand on sait qu'il suffit de mentir sur sa date de naissance pour se créer un compte.

Cette mesure d'interdiction obéit à la loi fédérale américaine « Children's Online Privacy Protection Act » exigeant des sites internet qu'ils obtiennent une autorisation parentale avant de collecter des données personnelles de mineurs.

La réponse de Mark Zurckerberg pour élargir « officiellement » l'âge légal d'inscription ?
Le compte Facebook d'un mineur de moins de 13 ans serait relié à celui de ses parents. Ceux-ci pourraient ainsi décider de l'autorisation de l'ajout d'un ami et des applications utilisées par leurs enfants. Pour plus d'efficacité, un système de filtres administrés par les parents viendrait compléter ce contrôle.

A la recherche de nouveaux leviers de croissance depuis son entrée en bourse, Facebook tente de conquérir de nouveaux utilisateurs afin de « booster » la croissance de l'Entreprise. Marc Zurckerberg, n'a jamais caché son envie d'ouvrir Facebook au plus grand nombre en passant aussi par les plus jeunes (dont on sait que le jeune âge plait particulièrement aux annonceurs).
Seulement, pour justifier son choix, il avance des raisons quelque peu inattendues : Le fondateur du réseau social estime que Facebook présente une vocation éducative qui justifierait d'abaisser la limite d'âge légale. Selon Zuckerberg, en matière d'éducation: Il faut commencer très tôt.

Actuellement, aucune échéance n'a encore été précisée. Reste à savoir si la législation américaine compte revoir son décret afin de limiter les risques de cette initiative ou, au contraire, s'adapter pour mieux contrôler.
De plus, se pose d'autres questions :
- Le réseau tel qu'il est actuellement est-il adapté à la socialisation des jeunes enfants ?
- Doit-on cautionner a posteriori le fait que des enfants se trouvent sur un réseau qui leur est théoriquement interdit ?
- Si cette mesure évite à certains parents qui sont d'accord pour que leurs « moins de 13 ans « ouvrent un compte de cautionner le fait que leurs enfants mentent, le revers de la médaille n'est-il pas de faire passer fortement le message suivant à tous « Facebook est fait pour les moins de 13 ans ».
- Enfin, les jeunes se prêteront-ils au jeu du contrôle parental ?


Une chose est sure : Si ce changement se concrétise, un nouveau débat sur la protection de la vie privée est à venir.

Source : http://online.wsj.com/article/SB10001424052702303506404577444711741019238.html?mod=rss_Technology