Insafe Inhope Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Facebook, nid familial ?

Les réseaux sociaux donnent une toute nouvelle dimension aux relations familiales. A l'heure du Safer Internet Day, une étude publiée par Lab42 sur la relation parents/enfants sur Facebook tombe à pic. Alors qu'une première étude indiquait que 90% des mères étaient amies avec leurs enfants, Lab42, agence américaine d'études marketing spécialisée dans l'extraction de données issues des réseaux sociaux, s'intéresse de plus près au lien entre parents et enfants sur Facebook, notamment sur la surveillance parentale.


Relation parents/enfants sur Facebook aux Etats-Unis


Sur un panel de 500 utilisateurs Facebook, on y apprend que :
• 92% des parents sont amis avec leurs enfants
• 55 % des parents ont sollicité l'"amitié" de leurs enfants
• 45 % l'ont spontanément reçue de leur progéniture


Surveillance parentale rapprochée


Le lien familial se tisse donc aussi sur Internet... mais à quelles conditions ? Sur 72 % des parents connaissant le mot de passe de leurs enfants, 43 % jettent un coup d'œil chaque jour à leurs activités virtuelles (seulement 1 % ne le font jamais).
Toujours selon l'étude, les principales préoccupations des parents vis à vis de la présence de leurs enfants sur le réseau social sont : la distraction vis à vis des devoirs ou des autres activités pratiquées par l'enfant, la baisse du temps passé avec la famille et les amis au profit de Facebook et la rencontre éventuelle d'étrangers.

« Propriété privée »


Etre « ami » avec ses enfants sur Facebook renforce-t-il la communication au sein des familles ?
Quelle est la nature des interactions parents-enfants ? Comme tout un chacun, ils écrivent sur leurs murs respectifs et commentent leurs photos. Cependant, 29 % des parents n'ont accès qu'à la page d'accueil de la page Facebook de leurs enfants et n'ont libre accès qu'à leur profil limité.
Un jardin secret à ne pas outrepasser au risque de se retrouver dans la « liste d'amis restreints » de celui-ci, a l'image de l'écriteau punaisé sur la chambre de certains jeunes " interdit aux adultes".


Si 63 % des parents estiment être compétents et connaître à peu près tout des usages sur Facebook, 5 % pensent avoir encore beaucoup à apprendre et 24 % d'entre eux avouent manquer de vocabulaire adéquat.


Les activités des jeunes sur Facebook par Arobasenet
Afin d'y voir plus claire sur les usages de nos jeunes avec leurs pairs, le site Arobasenet a récemment publié 20 points clés sur l'activité des membres sur Facebook.

- Un membre du réseau compte, en moyenne, 245 amis.
- Plus un membre Facebook a d'Amis, plus il est actif.
- Les membres Facebook aiment utiliser le bouton « Like ». Une utilisation qui en fait l'activité la plus importante sur Facebook.
- Le poke, c'est du passé.
- Sur Facebook, plus on a un niveau d'études élevé, plus on a tendance à avoir, au sein de ses propres Amis, divers groupes d'Amis. Et aussi, plus on poste sur son Mur.
- 7 nouveaux contacts sont ajoutés en moyenne par mois. Sans surprise, les hommes envoient plus d'invitations et, de son côté, la gent féminine en reçoit plus.
- En comptant parmi ses amis et les amis de ses amis, le post d'un utilisateur actif peut toucher jusqu'à 156 569 personnes. Un utilisateur moyen, quant à lui, peut espérer au mieux 31 000 vues, ce qui n'est déjà pas mal.

vraiment sur facebook ?

PEUT-ON VRAIMENT ETRE SEULE AVEC SON ENFANT MEME QUANT IL A PLUS DE 400 AMIS ?

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Allowed HTML tags: <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.