DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Du jeu au au jeu pathologique : 100 réponses à vos questions

Le nouvel ouvrage de la collection « 100 questions pour mieux gérer la maladie » dirigée par Le Pr Maxime Dougados de l’Hôtal Cochin paraitra le 19 mai en librairie. Intitulé « Du jeu au jeu pathologique », il est dirigé par le Dr Abdou Belkacem et le Pr Michel Reynaud de l’Hôpital Paul Brousse/centre Albatros CERTA et le Pr Jean-Luc Venisse du CHU de Nantes/ Centre de références sur le jeu excessif. Fruit d’un travail collectif, il rassemble des contributions de nombreux auteurs d’horizons divers (dont Internet Sans Crainte). Son contenu a été relu et validé par des experts français et suisse.

L’ouvrage traite à la fois de la question des jeux de hasard et d’argent, et de celle des jeux vidéo sur Internet. Se voulant concret et accessible à tous, il apporte des réponses simples et efficaces aux questions les plus souvent posées par les patients qui viennent en consultation dans les centres spécialisés - ou leurs parents lorsqu’il s’agit d’adolescents. Mettant l’accent sur le lien indissociable entre jeu et plaisir – le jeu excessif étant selon le Pr Michel Reynaud « une dérégulation d’un comportement de plaisir » – le livre permet de mieux appréhender les différentes facettes du jeu, et invite à considérer sa pratique sous le double angle du bénéfice et du danger.

Concernant plus particulièrement adolescents et jeux vidéo, le Dc Abdou Belkacem a rappelé lors de la présentation de l’ouvrage, l’importance d’aider l’entourage des jeunes à savoir reconnaitre les signes d’usages problématiques, comme la somnolescence ou l’absentéisme scolaire, et surtout de s’alerter en cas de rupture de communication dans la famille ou de repli sur soi et d’abandon des autres activités. En terme thérapeutique, le Dc Belkacem souligne la nécessité d’éduquer les parents sur les jeux vidéo pour les aider à renouer le dialogue et de les aider à être en capacité de remettre des règles de vie à la maison, les groupes de guidance parental s’avérant selon le Pr Reynaud particulièrement efficaces. Côté jeunes, il s’agit aussi souvent d’aider à améliorer son estime de soi et ré-apprendre à maitriser ses usages en ligne. Car ce qui se joue ici, fondamentalement, c’est bien pour le jeune cette capacité à se définir, avec l’appui de sa famille, des limites dans un contexte de tentations quasiment illimitées.

Quelques exemples de questions sur les jeux vidéo :

• Quelles interactions, émotions et sensations sont retrouvées dans les jeux vidéo ?

• Quand le jeu devient-il pathologique ?

• Que se passe-t-il lorsque l’on préfère vivre dans la virtualité ?

• Quels sont les enjeux familiaux impliqués ?

• Comment parler d’une addiction avec un enfant ou un adolescent ?

• Il devient violent ? Que faire ?

• Il ment sur ses usages des jeux vidéo. Que dois-je faire ?

• Vers quelles structures puis-je me tourner ?

 

Livre publié par Maxima – Laurent du Mesnil Editeur – 14,50 euros Plus d’info : Service Presse Assistance Publique – Hôpitaux de Paris Eve Aulong – service.presse@sas.aphp.fr