DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Dis-moi quelle heure il est, je te dirai quel média…

Selon l’étude Médiamétrie « Media in Live 2012 » qui vient de paraître, les pratiques médias et multimédias de français (TV, radio, presse, internet, cinéma, musique, jeux vidéo, téléphonie) ont augmenté de 3.9% en deux ans. 75% des français sont adeptes des loisirs numériques. Près de 6 français sur 10 se connectent tous les jours à Internet. Sans surprise, l’étude souligne la montée en puissance de la consultation en ligne depuis les téléphones portables.

L’étude met en évidence la complémentarité des médias dans le quotidien des usagers, qui passent en très grande majorité de médias dits classiques (télé, radio) aux médias en ligne. Un constat qui vient renforcer la thèse selon laquelle la scission conceptuelle souvent opérée entre « vie réelle » et « vie virtuelle » gagnerait à être reconsidérée à l’aune de la porosité de ces univers.

Dis-moi quelle heure il est, je te dirai quel média…

Le passage d’un média à l’autre est semble-t-il essentiellement fonction de temporalité et d’opportunité de connexion.

Ainsi regarde-t-on la télé et écoute-t-on la radio le matin, à midi et le soir, tandis que l’on se connecte tout au long de la journée.

  • De 6 à 9h, la France est branchée radio, avec un pic entre 8h et 8h15 (surtout en voiture)
  • On lit aussi beaucoup le journal le matin, mais un peu plus tard, entre 8 h et 9h
  • Le matin, internet prend le relai avec près de 40% des Français ayant au moins un contact quotidien avec un loisir numérique entre 9 et 12h.
  • Arrive la pause déjeuner, et la télévision trouve les faveurs de 41% de la population.
  • L’après-midi, entre 14h et 18h, ce sont les loisirs numériques (45% en moyenne, les 13-24 consacrant plus des 2/3 de leurs activités médias au numérique durant cette tranche horaire, un chiffre en progression de 20% depuis 2008)
  • En fin de journée, de 18h à 20h30, la télévision reprend le devant de la scène. Scène qu’elle se partage ensuite avec Internet de 20h30 à 22h30. Les ¾ des jeunes de 13 ans jettent un œil sur le petit écran durant ce créneau horaire. Ce qui ne les empêche pas de se connecter aussi à leur ordinateur ou autre téléphone, tablette ou console. La rationnelle n’est donc plus « télé OU internet » mais « télé ET internet », ce qui est qualifié comme un phénomène récent, qui n’existait pas il y a 5 ans.
  • Et la nuit ? L'étude ne le dit pas.

Source : http://www.afjv.com/news/2286_etude-medias-lloisirs-numeriques.htm