DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Digital natives, quelle vision du futur numérique ? Etude Habbo.

Le monde virtuel Habbo Hotel a mené un sondage mondial l'an dernier auprès de 50.000 adolescents du monde entier sur leur vision du futur numérique. Cette enquête a été enrichie par un sondage spécifique sur la relation à l’avatar et la distinction vie digitale / vie réelle, mené en décembre 2010 sur www.habbo.fr, en partenariat avec Internet Sans Crainte dans le cadre du Safer Internet Day 2011 (6797 répondants)

Dans un article paru dans l'express.fr le 2 Août, Isabelle Jaquemet, Country Manager de Sulake, met en avant certains des résultats de cette étude.

Les points clés :

> Mort du papier ? 55% des adolescents interrogés dans le monde, mais seulement 48% des jeunes français pensent que le print sera tôt ou tard amené à disparaitre.

> En revanche radio et télé devraient survivre tels quels selon eux au web pour 44% d'entre eux. Et 42% avouent ne pas pouvoir se passer de télé (48% chez les français).

> Internet, média roi, est en France conçu comme un média des "jeunes". 37% des jeunes français pensent qu'ils passeront moins de temps en ligne en vieillissant (contre 34% qui y passeront plus de temps).

> La majorité des jeunes sont sceptiques en ce qui concerne la convergence annoncée de tous les médias sur un unique objet/ terminal où l'on ferait tout.

> Non, les ados ne vivent pas leur vie sociale essentiellement sur Internet. Leur moyen favori de rester en contact avec leurs amis des jeunes français ? D'abord les rencontres en face à face (46%) ax aequo avec le texto (46%). Ils sont tout de même 34% dans le monde a penser que dans le futur les relations virtuelles remplaceront totalement les relations physiques ! En revanche, le peu d'intérêt pour les cartes postales et lettres avec un tout petit 1% relègue au passé les relations épistolaires.

> Côté mondes virtuels, 18% de adolescents le considèrent un moyen privilégié de relation aux autres. Comme nous l'avions indiqué lors d'une précédente publication, voici le type de relation qu'ils entretiennent avec leur avatar :65% des jeunes français considèrent leur avatar comme une personne, plutôt qu’un objet ou un animal de compagnie de type Tamagoshi . 52% l’utilisent d’abord pour être quelqu’un d’autre, 34% le définissant comme leur double.

> Globalement, et sans surprise, les expériences vécues sur Internet sont jugées positivement : Faisant bien la différence entre vie online et offline 73% considèrent logique de faire une différence entre leur vie digitale et l’IRL. 64% d’entre eux déclarent qu’Internet leur facilite la vie réelle en leur donnant davantage confiance en eux.

 Lire l'article