DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

La cour de Justice de l'Union européenne favorise le droit à l'oubli

 
La Cour de Justice de l'Union européenne établie à Luxembourg dit le droit au regard des traités européens. Elle a été saisie pour juger de la validité d'une demande d'un utilisateur de google qui souhaitait pouvoir faire retirer un certain nombre de ses données personnelles que le moteur de recherche indexait.
La Cour a jugé que oui, les moteurs de recherche, de par leur activité de collecte systématique, sont soumis aux obligations de gestion, protection et suppression de ces données telles qu'édictées par le droit européen.
Pour appuyer sa décision, la Cour prends soin de noter que l'état des données personnelles sur Internet a évolué de telle manière qu'il est aujourd'hui possible de dessiner le profil de certains utilisateurs par l'intermédiaire des moteurs de recherche.
La Cour vise néanmoins à un équilibre proportionné entre respect du droit à la vie privée et liberté d'expression : c'est ici la "durée de vie" de ces données qui a été jugée excessive et qui a motivé la décision. 
 
C'est là une belle avancée en faveur d'un droit à l'oubli sur Internet, et une decision de justice qui s'impose dans tous les Etats membres de l'UE.