DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Campagne Buongiorno !

Avalanche de SMS lors de la campagne mobile de Buongiorno et Droit@l’enfance pour le Safer Internet Day ! Les 10 602 personnes contactées prouvent l’intérêt des jeunes au sujet des risques liés à l’usage de l’Internet

logo buongiornologo dae

Droit@l’enfance, une association qui lutte contre tous les types de trafic et de maltraitance des enfants, et contre les dangers qui les menacent, en particulier sur Internet fixe ou mobile, et la Société Buongiorno France, leader européen dans le secteur des services des communautés mobiles, ont lancé à l’occasion du Safer Internet Day avec Internet Sans Crainte, une vaste opération de communication pour sensibiliser les jeunes (– de 18 ans) et leurs parents de (+ de 40 ans) aux risques de certains usages du web.


Des sujets aussi variés que le harcèlement en ligne, le contrôle parental, les images choquantes, le chat, le blog, la vie privée, les risques des rencontres générées par internet ont fait l’objet d’envois de SMS dans le cadre d’un quiz proposé aux abonnés de l’émission de chat ‘’Aktuel’’ qui a été diffusée sur les sites communautaires mobiles suivants : sur les sites communautaires mobiles Wap et SMS gérés par Buongiorno en France, tels que Chat&Co. Les gagnants du quiz ont remporté des bandes dessinées Vinz et Lou sur Internet, qui ont été fort appréciées semble-t-il.


Pas moins de 10 602 utilisateurs ont été invités à participer à cette émission, parmi eux, 1013 ont répondu et envoyé 2705 messages ! « Les retours importants témoignent d’un vif intérêt des jeunes sur ces problématiques puisque plus de 25% ont répondu aux questions, ce qui est assez rare pour une émission ‘’spéciale’’ qui compte moins d’habitués que les émissions quotidiennes qui traitent de sujets d’actualité mais aussi de divertissement : humour, musique… « nous a expliqué Simon DIONISI Animation Manager chez Buongiorno. Les témoignages collectés montrent l’urgence de traiter ces thématiques qui font l’objet de véritables questions d’actualité en utilisant les outils adaptés pour le faire, à savoir : le web et la téléphonie mobile. Le bilan positif de cette initiative encourage le travail que mènent au quotidien tous les acteurs qui se mobilisent en faveur de la protection des mineurs sur Internet, dont l’efficacité est démontrée lorsqu’il y a consensus. Cette première campagne menée avec Droit à l’Enfance et Buongiorno pose indéniablement de bonnes bases pour de nouvelles collaborations de ce genre. A suivre…