DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Bilan 2015 du Point de Contact, le service de signalement en ligne des contenus illicites

L’association Française des Prestataires de l’Internet (AFPI) a publié jeudi 10 mars le bilan de son service en ligne de  signalements de contenus pour l’année 2015. Cette année encore, l’association constate une forte augmentation du nombre de signalements reçus et notamment concernant les contenus à caractère pédopornographique.

Un signalement pouvant contenir plusieurs URLs, les statistiques du Point de contact sont désormais présentées en terme d’URLs uniques et non plus en termes de fiches de signalement.

En 2015, 4 616 contenus à caractère pédopornographique ont été retirés suite à leur signalement sur la plateforme pointdecontact.net.

« Enjeu principal de la lutte contre les contenus illicites de l’AFPI, la pédopornographie atteint un record cette année. Une tendance déjà amorcée en 2014 » indique l’association française dans son bilan annuel.

Le nombre d’URL reçues dans cette catégorie a quasiment doublé entre 2014 et 2015 et la qualité du signalement est en hausse : plus de 43% des signalements reçus dans cette catégorie ont été qualifiés d’illégaux contre 30% en 2014. 

Tous motifs confondus, en 2015, l'AFPI a reçu 8.031 signalements qui portaient au total sur 17.178 URL, soit 79% de plus qu'en 2014

L’AFPI rapporte également qu’il est plus difficile de faire supprimer les contenus illégaux hébergés à l’étranger.  Si le taux de retrait atteint 100% pour la France, il tombe à 76% contre 94 % en 2014 pour les contenus à caractère pédopornographique hébergés à l’étranger.

Le bilan souligne une autre tendance, la forte augmentation des incitations au terrorisme. Les analystes de contenus de l’AFPI ont reçu 2674 URL’s renvoyant vers des contenus incitant au terrorisme contre 40 en 2014. 209 ont été qualifiés d’illégaux et 54 retirés de la toile.

« Actualité oblige, les internautes ont été sensibilisés aux notions de terrorisme et n’hésitent plus à signaler ces contenus aux autorités compétentes qu’ils identifient mieux désormais » explique l’association.

L’association souligne également que 1 664 des signalements effectués via Point de Contact ont été transmis à la plateforme Pharos de la direction centrale de la police judiciaire. « 661 signalements ont fait l’objet de transmissions à des services d’enquête en France ou à l’étranger, et 24 sont toujours en cours de traitement (pour procédures judiciaires)».

Pour lire le bilan de Point de Contact, cliquez ici.

A propos de Point de Contact :

Pointdecontact.net est depuis 1998 le service français de signalement en ligne, permettant à tous les internautes de signaler par le biais d’un formulaire simple, anonyme et adapté aux terminaux mobiles, tout contenu choquant rencontré sur Internet. Point de Contact est une initiative de l’Association Française des Prestataires de l’Internet (AFPI, anciennement AFA), créée en 1997, qui regroupe Fournisseurs d’Accès Internet, hébergeurs, moteurs de recherche et plates-formes du web 2.0. L’AFPI est également membre fondateur du réseau international de services de signalement INHOPE, mis en place dans le but de lutter contre les contenus de pornographie enfantine. Point de Contact constitue, avec Net Ecoute et Internet Sans Crainte, le « Centre français pour un Internet plus sûr » soutenu par la Commission européenne dans le cadre de son programme Connecting Europe Facility (CEF).