DUI Union européenne

Soutenu par l'Union européenne

Une ado invente un outil contre le cyberharcèlement

Une jeune américaine de 13 ans vient de mettre au point un outil informatique invitant les internautes à réfléchir avant de publier un commentaire. Son objectif : lutter contre le cyberharcèlement dont sont parfois victimes les ados sur le web. Son invention, repérée par Google, concourra à la prochaine Google Science Fair en septembre qui récompense les meilleurs inventions d'adolescents, partout dans le monde et dans tous les domaines.

Pour créer son outil, la jeune Trisha Prabhu, passionnée de neurosciences est partie d'un constat simple : si les ados se harcèlent sur les réseaux sociaux c'est parce qu'ils ne réflechissent pas avant d'agir et qu'ils n'ont pas conscience du mal qu'ils peuvent occasionner. Elle a donc imaginé Rethink, un outil qui permet de réfléchir à deux fois avant d'appuyer sur le bouton permettant d'envoyer un commentaire négatif.

Et ses premiers tests sont très encourageants. Dans son collège, elle a soumis un groupe de camarades à des messages agressifs en leur demandant s'ils les posteraient quand même. 70% du groupe à répondu positivement. Parallèlement, elle a posé les mêmes questions à un autre groupe d'ados équipés de l'outil Rethink : chaque fois qu'ils répondaient positivement, une fenêtre d'alerte s'affichait les invitant à réfléchir avant de poster ce commentaire car il pouvait être blessant. A l'issue du test, seuls 4,67% des adolescents posteraient quand même les commentaires agressifs !

Trisha est convaincue qu'avec son outil "on peut éviter l'anxiété, la dépression et la baisse d'estime de soi dont souffrent la moitié des élèves harcelés" et elle rêve que les réseaux sociaux préférés des ados soient tous équipés de Rethink. Verdic en septembre à la prochaine Google Science Fair !